Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Kamm, Chomsky et Havel

Une fois de plus, Oliver Kamm démonte froidement et minutieusement les mensonges de Noam Chomsky. Cette fois, il s’agit de l’allégation selon laquelle l’antisémitisme n’est pas un problème aux Etats-Unis, mais est mis en avant par les Juifs eux-mêmes, alors qu’ils font déjà  partie des gens les plus privilégiés et les plus influents, et ce pour avoir un contrôle total des Etats-Unis, ou plutôt pour masquer le fait qu’ils aspirent au contrôle total. C’est un très long billet, car Chomsky ayant la réputation (usurpée) de citer correctement ses sources, Kamm ne fait pas les choses à  moitié.

Au passage, on apprend que dans son livre Deterring Democracy paru en 1991, Chomsky a tourné en dérision un discours que Vaclav Havel a tenu au Congrès américain. Or, comme le dit très bien Kamm, “à  la différence de Chomsky, Havel est un vrai dissident, opposé à  un pouvoir arbitraire, qui sait ce que c’est que de vivre sous le totalitarisme”.

8 commentaires

  1. 17 février 2005

    Je me demande comment Chomsky peut encore avoir le moindre crédit intellectuel ? D’autant plus que ses élucubrations ne sont pas nouvelles(http://www.anti-rev.org/textes/VidalNaquet81a/). D’intellectuel critique, on est passé à  un idéologue qu’il est impossible de critiquer.

  2. 19 février 2005

    Chomsky n’a pas dit ça, il a des défauts mais ne le faites pas passer pour antisémite.

  3. 19 février 2005

    Voici ce que Chomsky a dit ici

    By now Jews in the US are the most privileged and influential part of the population. You find occasional instances of anti-Semitism but they are marginal. There’s plenty of racism, but it’s directed against Blacks, Latinos, Arabs are targets of enormous racism, and those problems are real. Anti-Semitism is no longer a problem, fortunately. It’s raised, but it’s raised because privileged people want to make sure they have total control, not just 98% control. That’s why anti-Semitism is becoming an issue.

    Toute ressemblance avec les fantasmes et les accusations de complot en vue de la domination du monde par le grand capital juif est bien sûr irrelevante.

  4. 19 février 2005

    Romain, le mieux serait que tu te reportes à  l’original, le blog d’Oliver Kamm (mais prépare-toi pour des heures de lecture!).

  5. 21 février 2005

    Vraiment, le discours de Chomsky ressemble beaucoup à  celui de Dieudonné en France. Je suis un grand lecteur des argumentations de Kamm contre Chomsky depuis des mois (des années, j’ai l’impression) que je trouve précises, fines, sans concessions. Absolument nécessaire.

  6. 21 février 2005

    Versac, ça peut faire des années: avant d’avoir un blog, Oliver Kamm publiait sur Amazon des analyses des ouvrages politiques de Chomsky. Et si j’ai bien compris il compte rassembler sur un site distinct l’ensemble de ses textes à  son propos.

  7. mathieu
    20 mars 2005

    J’imagine que ceux qui critiquent Chomsky aujourd’hui sont ceux qui auraient critiqué Sartre il y a 40 ans; on peut ne pas être daccord avec toutes leurs idées il n’empêche qu’ils auront fait évoluer les mentalités dans le bon sens, contrairement à  toutes ces phrases vides autour de leurs propos.

  8. Je ne suis pas sûr que la comparaison soit vraiment flatteuse pour Sartre…

Les commentaires sont fermés