Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Génocide arménien: surenchère et effet pervers

En France, le PS a donc déposé un projet de loi pour étendre au génocide arménien de 1915 le bénéfice de la loi Gayssot sanctionnant pénalement la négation de l’Holocauste. Ainsi se trouve confirmé le mécanisme de la surenchère, avec son corollaire: une amertume renforcée pour les Arméniens en cas de refus, car “Pourquoi pas nous?”.

Le Monde publie l’interview d’un historien turc, Halil Berktay, d’autant plus convaincant qu’il ne met nullement en doute l’existence du génocide, bien au contraire: mais il explique que l’outil juridique, répressif, extérieur de surcroît, est inadéquat alors que l’important est de favoriser un travail de mémoire en Turquie même.

Au-delà  du sort du texte du PS, c’est l’ensemble des lois mémorielles qu’il s’agit d’abroger. Ce qui n’empêche nullement de marquer comme il convient la commémoration de faits historiques.

COMPLEMENT DU 22.05 à  23H50: Voir aussi ce billet de Paxatagore.

2 commentaires

  1. franck
    21 mai 2006

    La motivation pour la création de l’assoc des gays et lesbiennes arméniens est en grande partie stimulée par le pourcentage élevé de l’homophobie dans la communauté franco-arménienne. Nous voulons à  travers l’activité de notre association apporter un soutien aux gays franco-arméniens ainsi qu’à  leurs familles pour surmonter les pressions “communautaires” devant les moeurs souvent hostiles à  l’homosexualité.

    Nous voulons encourager ceux qui ne veulent plus camoufler leur homosexualité et être fiers de leurs origines arméniennes. Nous voulons aussi participer au combat des gays et lesbiennes d’Arménie qui vivent aujourd’hui un cauchemar dans une société où l’homophobie est “sponsorisée” par les autorités et l’église historique.

    Notre association est née également d’un besoin d’un lieu d’échange pour tous ceux qui s’intéressent à  l’Arménie et sa culture.

  2. Excellent réflexe que ce commentaire (qui me touche personnellement au travers d’un ami aujourd’hui décédé)… Tous mes voeux!

Les commentaires sont fermés