Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Elections britanniques: J – 7

Que dire de la campagne? Par rapport à  la Suisse ou à  la France, elle est très ritualisée: chaque jour, chacun des trois principaux partis choisit un thème et l’illustre au travers d’une visite, d’une intervention, pour le bénéfice de la presse et de la télévision. Et ce soir à  la télévision il y avait une émission spéciale de Question Time avec, successivement, Charles Kennedy, Michael Howard et Tony Blair. Pas de fioriture: une scène, le leader est applaudi à  son entrée et s’assied, seul et sans notes, face à  un public représentatif de l’électorat dans sa diversité politique, ethnique, démographique… L’animateur, qui intervient peu, reste debout. Les questions sont directes voire aggressives, les réponses courtes. C’est toute la vie politique britannique, depuis les “debating societies” jusqu’au Parlement en passant par l’émission radiophonique Any Question enregistrée chaque semaine dans une localité du pays, qui est fondée sur cette confrontation directe où il faut faire preuve d’à  propos et d’esprit.

Think about freedom - Vote LabourTant les Conservateurs que les Libéraux démocrates ont fait de l’intervention en Irak un thème de campagne pour attaquer Tony Blair, les Lib dem pour capitaliser sur le fait qu’ils y ont été totalement opposés, les Tories, bien que l’ayant très majoritairement votée au Parlement, pour jeter le doute sur l’intégrité personnelle du premier ministre. Les adversaires de l’intervention continuent de faire grand cas d’un débat byzantin et formaliste sur la conformité de la décision du gouvernement au regard du droit international. Les blogs de la gauche internationaliste, eux, font leur une carte conçue par Anthony Cox (Black Triangle) sur le modèle des autres engagements du Labour: oui, le gouvernement travailliste peut être fier de sa politique étrangère.

Billet précédent << Elections britanniques >> Billet suivant