Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Aidez-moi à  traduire le Manifeste d’Euston!

Le mouvement autour du Manifeste d’Euston prend de l’ampleur: plus de 1400 signatures, quelque 80 blogs associés, déjà  des traductions de l’anglais en finnois, italien, espagnol et suédois… Mais pas encore en français (vous savez, cette grande langue internationale?). Et le lancement officiel aura lieu le 25 mai à  Londres.

Je suis sans illusion sur le retentissement que le Manifeste d’Euston est susceptible de rencontrer en France même, obnubilée par une échéance présidentielle à  laquelle tout est subordonné et en fonction de laquelle chacun se positionne. Et pourtant, aussi bien le rappel, à  l’occasion de sa mort, de l’oeuvre d’un Jean-François Revel qui s’est toujours situé à  gauche mais que la plus grande partie de celle-ci a rejeté et que la droite, elle, a annexé sans complexe, que le débat autour de La Tentation obscurantiste, de Caroline Fourest, témoignent de l’actualité de la démarche engagée pour combattre l’ostracisation et disputer le monopole de la gauche à  ceux qui en trahissent les idéaux. Dépassant les divisions nées de l’intervention en Irak, le Manifeste d’Euston offre également la possibilité de retrouver un terrain commun à  ceux qui y sont disposés. Bref, il me paraît important qu’une traduction officielle en français existe le plus rapidement possible (et il n’y a pas que la France qui parle français).

Je lance donc un appel à  la collaboration sur ce blog, à  la fois pour gagner du temps et surtout pour arriver à  une traduction de qualité[1]. Il s’agit d’une traduction, qui doit rester fidèle à  l’original, pas d’une adaptation/acculturation au gré de laquelle se glisseraient des nuances ou des compléments. Mais il s’agit aussi d’un texte qui, par sa nature, mérite d’avoir le souffle propre à  la langue dans laquelle il est lu, et je me connais: je suis trop porté à  la facilité de la traduction littérale, s’accommodant d’anglicisme. Je ne peux donc que jeter en pâture une traduction brute de décoffrage, en mettant à  disposition la plate-forme pour l’améliorer. A vous lecteurs de jouer!

Comment collaborer?

  • D’une part, en vous annonçant (en commentaire ou par courriel) pour proposer, à  relativement bref délai (disons dans les 24 heures), la traduction d’une ou plusieurs des sections du Manifeste (à  m’envoyer par courriel pour mise en ligne: fbrutsch à  perso.ch): les 15 Statement of principles, par exemple, font chacun un paragraphe, ce sera plus rapide à  3, 5 ou 15 que pour moi tout seul… Pas même besoin de les prendre dans l’ordre! L’état de l’ouvrage sera en permanence actualisé ici même, pour éviter les doublons.
  • D’autre part en relisant, par rapport à  l’original et du point de vue de la langue française, les sections déjà  traduites (ci-après)[2]. Merci de mentionner dans votre commentaire chaque fois très précisément la section qui fait l’objet de votre critique / suggestion!

Etat de l’ouvrage (actualisé lundi 22.05 à  07h35)

Version pratiquement définitive, à  moins qu’il vous paraisse encore subsister de graves maladresses?

A. Preamble (terminé)

B. Statement of principles

  1. For democracy (terminé)
  2. No apology for tyranny (terminé)
  3. Human rights for all (terminé)
  4. Equality (terminé)
  5. Development for freedom (terminé)
  6. Opposing anti-Americanism (terminé)
  7. For a two-state solution (terminé)
  8. Against racism (terminé)
  9. United against terror (terminé)
  10. A new internationalism (terminé)
  11. A critical openness (terminé)
  12. Historical truth (terminé)
  13. Freedom of ideas (terminé)
  14. Open source (terminé)
  15. A precious heritage (terminé)

C. Elaborations (terminé)

D. Conclusion (terminé)

COMPLEMENT DU 23.05 à  11h15: Il faut aussi savoir terminer une traduction… Elle pouvait certainement être encore améliorée, mais elle est quand même plus utile sur le site officiel du Manifeste! Encore merci à  tous ceux qui m’ont apporté leur collaboration.

Notes

[1] Evidemment le vendredi soir n’est pas forcément le meilleur moment pour cela… Mais au moins je ne peux être soupçonné de chercher à  détourner les internautes de leurs devoirs professionnels!

[2] On peut aussi se référer à  une exégèse autorisée ici!

10 commentaires

  1. Bon, c’est très laborieux et “mot à  mot”, mais bon, ça peut servir de premier jet :

    “5) Le développement au service de la liberté.

    hélas, ça n’est pas la partie qui me semble la plus convaincante, mais l’initiative est bonne.

  2. Je me prend au jeu:

    6) Contre l’anti-américanisme

  3. “15) Un Héritage précieux

  4. Je dors, il traduit: c’est ça l’Internet… Merci Antoine!

  5. 13 mai 2006

    Je veux bien m’occuper de la 12 et la 13. Il te la faut pour quand?

  6. Marc
    13 mai 2006

    Voici ma propre contribution, à  améliorer bien sûr:

    7. Pour la solution à  deux à‰tats

    8. Contre le racisme

    9. Unis contre la terreur

    J’ai repris la traduction de “liberals” par “progressistes”. Mais au fond, les “liberals” francophones ne devraient-ils pas commencer à  revendiquer leur libéralisme et à  désigner les “libéraux” par ce qu’ils sont: des conservateurs ??

  7. 16 mai 2006

    Bravo!

    A propos, j’ai fait la traduction de la déclaration ‘Unite Against Terror’, qui est ‘de la même écurie’. Compte tenu que je ne suis pas Français natif, des idées pour l’améliorer seraient bienvenues.

    D’ailleurs, je n’ai pas pris en compte les modifications du 5 octobre 2005 (suite à  des attentats du 1 octobre en Bali).

    Merci d’avance.

    http://davidp1.blogspot.com/2005/07/communaut-terreur.html

  8. 16 mai 2006

    la pensée progressiste : ‘Politics’ implique l’action, l’engagement.

    (2. Pas d’excuse pour la tyrannie) à  marquer notre différence par rapport à  ces voix de la gauche progressiste : ‘left-liberal’ a l’idée de soit ‘left’, soit ‘liberal’. Donc, notre différence par rapport à  ceux de la gauche ou des progressistes.. ou simplement ces voix de la gauche qui… comme dans (6).

    Les bénéfices liés à  l’expansion du commerce international doivent être distribués

    Passé un certain seuil d’inhumanité engendre une “responsabilité de protéger”. Passer un certain seuil d’inhumanité engendre une “responsabilité de protéger”. ou Passé un certain seuil d’inhumanité, il y a une “responsabilité de protéger”.

    d’une grande partie

    (13. Liberté d’expression et de débat) Nous réaffirmons

    On doit être libre de critiquer

    (C. Développements) l’intervention, la manière dont elle a été conduite

    du régime baassiste en Irak, pour saluer d’années d’opppression

    en consacrant l’essentiel de leur temps à  attaquer political opponents at home (ceux qui seraient responsables de toutes les difficultés en Irak)

    réclamant autocritique – ‘self-criticism’ – j’aime cela! c’est mieux que l’original.

    instantanément

    La traduction me semble bien. Il faut le faire inclure dans les liens ici

  9. DavidP, merci pour la relecture attentive, c’est corrigé. Merci aussi à  tous les autres (aussi ceux qui n’ont pas laissé de commentaire mais ont envoyé par mail leur contribution)! Il reste encore quelques scories (merci d’avance à  ceux qui voudront bien encore relire!), mais c’est en tout cas beaucoup mieux que ce que j’aurais fait seul \– et c’est plus stimulant de travailler ainsi.

  10. Quelques remarques ou questions qui m’ont été posées ou me sont venues dans cet exercice et qui font écho à  ce billet):

    “Progressiste” sonne un peu bizarre, vieux-jeu, en français, et progressisme me semble carrément à  bannir. On comprend bien que c’est une notion, quand même plus précise, étroite, que “démocrate”, qui dépasse la gauche (donc on peut être de droite et progressiste; mais il me semble qu’en français on dirait plutôt: droite moderne, ou droite libérale, en s’empressant d’ajouter qu’on évoque les moeurs, la société, pas le libéralisme économique…) et qu’il y a d’ailleurs une gauche non progressiste (celle dont les Eustoniens se démarquent). On n’a plus tellement de ces “divers gauche” et autres “républicains sincères”…

    En anglais, liberal et progressist ont-ils un contenu différent? Bof…

    Autre chose, plus terre-à -terre: à  deux reprises j’ai rendu double standard à  travers double langage… Est-ce acceptable, n’y a-t-il pas mieux à  faire? Entre-temps j’ai trouvé la réponse: en français on parle de “deux poids, deux mesures”.

Les commentaires sont fermés