Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Qui est Yiad Jamal al Din?


le combat d’un juste musulman!
par abraham1979

Il commence à  être présent sur de nombreux sites, sous le titre de “juste musulman” mais je n’ai trouvé son nom — Yiad Jamal al Din — et rien d’autre que la mention ‘intellectuel’ — sur le site du Crif et sur ce site seulement. J’aimerais évidemment en savoir plus sur ce chiite irakien. Il s’agit donc d’un montage, mais l’orateur a l’air très consistant.

Trop beau pour être vrai? Un intellectuel qui ne semble pas dépourvu de foi, d’attachement à  sa tradition, qui semble faire preuve de connaissances solides et passionnées de l’histoire de Mahomet et de la théologie du Coran. Il s’exprime en arabe (d’où le fait qu’il soit introuvable sur Google?) en faveur de la laïcité et critique vertement les dérives que les intérêts personnels (= ‘hypocrisie’) font subir à  la religion. Il fait des comparaisons entre Israël et les pays arabes du point de vue de la démocratie. Mais où est la faille?

En attendant d’en savoir plus, merci à  Homme Libre pour cette révélation, au sens le plus apocalyptique qu’on puisse espérer.

7 commentaires

  1. 31 décembre 2008
  2. 31 décembre 2008

    Toujours est-il que ça déménage dans cette vidéo ! Après il faut aussi juger de la traduction …

  3. 31 décembre 2008

    Well qu’un théologien chiite profite de l’occasion qui lui est donnée pour taper sur les arabes ne me parait pas totalement étonnant. Les perses ont tendance à  penser que le fait même que la révélation soit descendue chez les arabes est une sorte d’aberration que seul Dieu peut comprendre!

    Sinon, ce qu’il dit à  la fin et dont je suppose que c’est ce que vous trouvez “trop beau pour être vrai” i.e. l’affirmation que la religion est là  non pas pour le bien être du groupe mais pour celui de l’individu et que c’est l’individu qui est premier me semble être un héritage direct de la philosophie individualiste de Mohamed Iqbal dont on ne retient malheureusement souvent que son rôle dans la désastreuse partition de l’Inde et du Pakistan. Il y a dans le monde chiite et particulièrement en Iran (même l’Iran d’après la Révolution) une importante tradition intellectuelle qui réfléchit à  une approche intelligente des rapports entre le religieux et le politique. En ce sens, contrairement à  ce que laisserait penser son cinglé de président, l’Iran me parait beaucoup plus prometteur que la plupart des pays musulmans parce qu’il est travaillé par des conflits internes qui finiront je l’espère par engendrer un société véritablement ouverte et par faire chuter le régime islamique actuel.

  4. De Passage
    31 décembre 2008

    Hady Ba, on peut être arabe et chiite, perse et sunnite etc ; les propos de Yiad Jamal al Din(Irakien donc probablement arabe) ne sont pas si neufs, ne vous en déplaise Ali Abderraziq à  déjà  abordé le sujet au début du 20éme siècle.

    Me fait un peu penser au buzz Wafa Sultan cette vidéo; qui a fait la trad?

    ps à  4mn19 le passage sur les “vestiges de la tyrannie Omeyyades, Abassides et Ottoman est typique du chiisme…il lui reste quand même un fond communautarisme au bonhomme

  5. De Passage
    31 décembre 2008

    traduction Memri? 🙁 faudrait voir la (les ) vidéo (s) en entier et sans montage pour se faire une idée des idées du bonhomme

  6. ami
    1 janvier 2009

    “Qui est Yiad Jamal al Din?”

    Mais voyons, la réponse est évidente : c’est un agent du Mossad. :o)

  7. 2 janvier 2009

    @De Passage: Vous avez raison, chiite ne signifie pas nécessairement non-arabe, c’est une confusion idiote. J’aurais du opposer chiite et sunnite! So mea culpa. C’est du communautarisme chiite que vous soulignez que je voulais parler.

    Pour le reste, je pense que nous somme d’accord: beaucoup de philosophes musulmans ont abordé les mêmes questions en étant très dur envers leur propre société.

Les commentaires sont fermés