Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Bon pour l’âme

Par les temps qui courent, il y a un film (peu connu) qui fait oeuvre d’hygiène moralosentimentale: je veux parler dEcho Park L.A. (titre original Quinceanera). ça se passe dans la communauté latino d’Echo Park, un quartier de Los Angeles, filmée avec tendresse et humour, sans mièvrerie, sans faire l’impasse sur les côtés durablement sombres. L’histoire importe peu. On y aime les gens, on n’y désespère pas de l’humanité. Il y a un policier qui est aussi le pasteur d’une communauté vaguement pentecôtiste. Il y a une jeune fille (celle du pasteur) tombée enceinte alors qu’elle est vierge (pour des raisons très prosaïques) qui est chassée de la maison. Mais il y a plus méchant que le pasteur: un couple gai riche et odieux, ce sont eux qui ont le plus mauvais rôle – sans rédemption finale, à  la différence du pasteur (étonnant quand on sait que les réalisateurs sont un couples de gais militants). Il y a l’oncle au parcours atypique qui sera “canonisé” à  la fin pour sa générosité. Les réalisateurs sont sur le bon chemin.