Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

La fin du carême

par Alex Dépraz

Depuis que le député Lassalle mange à  sa faim, le débat ne s’arrête plus autour de la table des blogeurs. Signalons les points de vue, très différents de ceux exprimés sur ce blog comme sur d’autres, par Samantdi de Vie Commune le 19 avril, mais aussi dès le 13 mars, John Paul Lepers ou FrédéricLN.

Comme la plupart des médias, ce blog n’a, à  vrai dire, commencé sa critique qu’une fois le jeûne rompu. Seul DirtyDenys a su dénoncer à  bon escient l’action du député béarnais (dont l’action était au demeurant éclipsée par le CPE). Pourquoi cette autocensure? C’est la question que pose Daniel Schneidermann dans sa chronique hebdomadaire dans Libé et à  laquelle il avait déjà  presque répondu dans son Big Bang Blog (billet dans lequel j’avais apprécié l’analogie entre cette affaire et l’absence de critique contre la ridicule danse de Ségolène et de Djamel chez Denisot).

2 commentaires

  1. 23 avril 2006

    parce que c’était quasiment impossible tant qu’il nous montrait sa souffrance de pauvre député mourrant de faim. Ce qu’on appelle piéger

  2. 30 avril 2006

    Aussi, l’actualite etait focalisee sur le CPE, celui-ci passe, la bloggosphere a comence a prendre conscience des faits, tel la ‘delocalisation” denonce tres tot par Dirtydenys. Et c’est vrai que comme Daniel Schneidermann, la critique eut pris plus de sens des le depart, mais cela eut necessite un journalisme d’investigation des le debut de la greve de la faim qui n’a malheureusement pas eut lieu. Je vous invite a voir mon billet sur le sujet: “Le député Martyr, nouvelle façon de faire de la politique?” sur http://enguerrand.over-blog.org

Les commentaires sont fermés