Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Soirée télé (suite) et évacuation (suite)

Alex Dépraz

“Envoyé spécial” programmait ce soir un reportage sur le retrait israélien de Gaza intitulé “A contre-coeur”. Les journalistes Vincent Nguyen et Jean-Sébastien Desbordes ont suivi une compagnie de Tsahal, composée majoritairement de femmes, dans la préparation et la réalisation de l’évacuation. Un vrai grand reportage sans fioritures ni sous-entendus désobligeants qui montrait simplement l’incroyable difficulté de cette opération parfaitement réussie. On y apprend beaucoup sur les méthodes de l’armée israélienne, de milice comme l’armée suisse, mais où, par exemple, l’esprit de corps peut exister sans qu’il soit imposé par une discipline qui, n’en déplaise aux militaires bloggeurs, me paraît d’un autre âge. Les militaires de Tsahal prenaient encore des photos au bord de la mer 15 minutes avant d’entrer dans les colonies à  évacuer…

Mais le plus impressionnant ne réside pas dans la technique militaire (qui n’est pas ma tasse de thé de toute manière) mais bien dans le simple fait qu’un Etat démocratique ait pu envoyer sa propre armée contre ses propres citoyens afin de les évacuer, non pas le temps de remettre un peu d’ordre, comme à  la Nouvelle-Orléans, mais bien de manière définitive. Les images montraient d’elles-mêmes l’extrême violence de la situation, surtout dans une communauté relativement petite comme Israël: ainsi, cette femme enrôlée dans Tsahal et vivant dans une colonie cisjordanienne, qui se retrouve face à  face avec une amie qui manifeste contre l’expulsion des colons de Gaza. Les deux amies s’insultent avant de s’effondrer en larmes et de se réconcilier. Ou encore cette militaire qui se demande si “en France, beaucoup de jeunes doivent faire une chose si difficile…”. Tout est peut être dit. Quel Etat de droit est capable d’envoyer son armée expulser ses propres citoyens pour faire respecter une décision du gouvernement? Quel Etat peut réussir cette opération en limitant au maximun l’usage de la violence? Quel Etat peut surmonter un traumatisme pareil sans une véritable explosion sociale? Israël sans doute plus que nos démocraties occidentales qui n’y survivraient peut être pas.

7 commentaires

  1. 9 septembre 2005

    Et quand ils passaient les maisons palestiniennes au buldozer… ce n’était peut-être pas un traumatisme pour les populations concernées ?

  2. 9 septembre 2005

    Soldats contre citoyens

    On peut lire sur Un swissroll plusieurs réflexions intéressantes sur un reportage d’Envoyé spécial consacré à  l’évacuation des colonies israéliennes dans la bande de Gaza. Il s’agit notamment du fait d’envoyer des soldats de milice imposer à …

  3. Ruben
    9 septembre 2005

    Les maisons arabes sont dans les pays arabes, Dwelsch, et il y en a bien assez en dehors d’Israël. (Il faudrait arrêter de dire n’importe quoi. Il est possible de remettre en question les revendiquations juives sur ces terres, mais les attribuer d’office aux Arabes relève d’une partialité honteuse.)

    Alex, vous me donnez l’occasion de poursuivre notre discussion sur la démocratie et l’armée. Pour vous aider à  comprendre, je pense que les soldats étaient “légitimés” par leur qualité de miliciens au service du peuple tout entier; à  ce titre, les habitants de yesha se sont d’ailleurs très bien comportés Face à  des professionnels, je pense que les habitants juifs de Gaza auraient pu légitimement prendre les armes et abattre les soldats venus créer un espace judenrein.

  4. Bariccello
    9 septembre 2005

    Les colonies ont toujours été au centre du projet colonial pour contrôler Palestine. Le soi-disant “Plan de Désengagement” prétend concerner le démantèlement des colonies : c’est-à -dire, l’évacuation des colonies dans la Bande de Gaza et de quatre petites colonies en Cisjordanie près de Jénine.

    Mais en même temps, Israel a annoncé l’annexation des environ 200 autres colonies de Cisjordanie Occupée et à  Jérusalem.

    De plus, Israel agrandit et construit actuellement de nouvelles colonies dans les régions de Tulkarem et de Qalqiliya, en s’assurant de l’annexation permanente des terres palestiniennes isolées par le mur.

    Une de perdue, dix de retrouvées….

  5. Ruben
    10 septembre 2005

    Mais bien sûr…

    Et les français colonisent Orléans pendant que les marmottes emballent le chocolat. (Il y a vraiment toutes sortes de gens)

  6. Alex
    10 septembre 2005

    J’ai vu une extrait de ce programme et je m’a pose seule question: qui puis-je aider les juives?! Tres naive, je sais. Mais je ne crois pas qu’elles devront souffrir comme ca. Je suis un spectateur ukrainien, 22 ans. J’imagine ces soldates total autrement. Cette programme m’a choque. Je voix l’une d’entre eux plutot ici avec moi, que là  où elle est. Semble comique? Respondez-moi ceux qui ne sont pas indifférents! Merci à  vous.. Alex, Ukraine; alternative email – uaman@rambler.ru

  7. al
    11 septembre 2005

    Je vois que la propagande palestinienne a pénétré même les carnotzets. Qui est le génie médiatique qui a réussi cette fabuleuse opération? à€ moins que ce soit l’antisémitisme hélvétique qui prédispose à  tout avaler pourvu que ce soit contre les joos…

Les commentaires sont fermés