Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

L’acquittement de Michael Jackson

Ceci n’est pas un sujet gai, dans aucun sens du terme. Je n’ai pas de sympathie particulière pour le personnage. Je n’aime que ses tout premiers albums de jeune adulte (Off the Wall et Thriller). Mais qu’est-ce que je suis content qu’il ait été acquitté (à  moins que ‘blanchi’ ne soit le mot?). Comme quoi, il y a une justice américaine qui peut être sereine malgré les enjeux médiarchiques, comme quoi, ils n’ont pas eu le dernier mot, je veux dire les réacs (et encore, c’est méchants pour les réacs), les anti-tout, les parasites de la justice, les escrocs, et surtout cette sorte de maîtres chanteurs qui gagnent leur vie en dénonçant ou en menaçant de dénoncer un gai ou un bi comme étant pédophile. Il n’y pas besoin d’être célèbre pour vivre ce calvaire. Bien des enseignants ou d ‘autres malheureux en situation dite exposée ont été victimes de ce genre de chantage. Je crains d’ailleurs que, tout acquitté qu’il soit, et malgré le soutien de ses amis et de ses innombrables fans, l’homme acquitté hier n’en ressorte irrémédiablement atteint voire détruit.

COMPLEMENT DE 11H30. Dans Le Temps, Myriam Meuwly semble faire preuve d’une lucidité à  la fois sévère et rassurante (qu’on dirait frappée au coin du bon sens) en ce qui concerne le chanteur , tout en épinglant (peut-être à  juste titre) la justice américaine, vu que, dit-elle en substance, chez nous ça ne serait pas passé comme ça. En Suisse, en effet,

(u)ne expertise psychiatrique aurait bien évidemment renseigné les jurés sur le comportement peu ordinaire du célèbre accusé. Une telle mesure d’instruction ne va pas de soi, de ce côté-ci de l’Atlantique, où la justice protège extraordinairement les droits de la défense. Or Jackson plaidait non coupable. Il n’avait pas à  se soumettre à  une analyse de sa sexualité. Celle-ci aurait cependant sans doute montré ce que ses amis, ses défenseurs et ses fans soutiennent: à  savoir que ce personnage «weird» – bizarre, différent de tout un chacun – est resté un adolescent, sexuellement immature, incapable d’abus sexuels au sens traditionnel du terme. Il n’a rien du «prédateur sexuel» que l’accusation et les ligues de vertu du pays se sont plu à  décrire. Il n’y a en effet eu, selon le jeune plaignant, ni pénétration, ni attouchements oraux. Seulement ce qu’on appelle dans les camps d’éclaireurs et les vestiaires de salles de gym des «tripotages». Assez grave pour que des instances de protection de la jeunesse veillent et dénoncent, semble-t-il. Si grave pour mériter une peine pouvant aller jusqu’à  vingt de prison?

Ce qui est sûr, c’est qu’aucun parent, aucun enfant n’a eu de problèmes avec le fait d’avoir dormi “en frères” dans le même lit de cette star qui est de touter évidence restée, en effet, un adolescent immature. Il y a quelques décennies, personne n’aurait songé à  mal. Mais cette hypersensibilité actuelle est le prix à  payer pour avoir fermé les yeux sur tant d’abus, des abus qui consistent par définition dans l’exploitation d’une situation où il y a un rapport d’autorité, de dépendance impliquant la confiance. Espérons que ce drame permettra peut-être de discuter plus sereinement et plus ouvertement cette problématique de l’enfance abusée, sans se focaliser sur les vilains Messieurs qui donnent des bonbons et font perdre de vue que, comme on le sait pourtant, dans la majorité des cas, ça se passe à  l’intérieur du cercle familial.

Un commentaire

  1. fredouil
    15 juin 2005

    Ce monsieur a tout de meme ete marie avec un ou deux gosses, il est difficile de le decrire comme sexuellement immature, bien que sans doute derange sur le cote “peter pan”. Je ne connais pas grand chose de l’affaire mais rassurez vous quand a la valeur du system de justice US, vous cela risque de tourner a la meme farce qu’OJ S, il peut encore se retrouver innocent en criminal mais coupable en civil ou il n’y a pas le fameux “beyond reasonable doubt” mais juste forte probabilite de culpabilite ;-).

    et vu les merdes qu’il a sorti dernierement (si on peut dire) comme albums, il est en quasibankrupt

Les commentaires sont fermés