Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

GE: scrutin fédéral et cantonal du 28 septembre 2014

Trois fois «non», sans surprise

votations-28-09-2014Profusion d’affiches pour deux sujets chauds qui s’y prêtaient (voir l’album) sur trois questions (deux fédérales, une genevoise). La documentation officielle envoyée à chaque électrice et électeur, ainsi que les résultats détaillés, sont ici.

Votation fédérale

L’initiative populaire ne sert pas seulement, comme le voudrait l’image d’Epinal, à exprimer des idéaux désintéressés venus des profondeur du peuple des vrais gens. C’est aussi un instrument de plus dans la gamme disponible pour les lobbies et au service d’intérêts particuliers. La première question porte donc tout simplement sur une initiative populaire proposant une modification de la Constitution afin de donner un statut fiscal plus avantageux au secteur de la restauration.

Exactement comme en France et ailleurs, ces milieux plaident pour une baisse de la TVA à la charge de leurs clients afin d’encourager les affaires. Dans l’air du temps, ils ont retenu le thème de la non discrimination et réclament pour eux aussi le taux réduit appliqué aux produits alimentaires; ou comment on peut faire un débat fiscal en oubliant le fait que l’impôt a d’abord pour but de procurer à la collectivité les ressources dont elle estime avoir besoin. Pas d’affiche sur ce sujet, malheureusement, ni vraiment de campagne.

La deuxième question fait suite à un premier échec il y a sept ans (voir aussi cet article précédent): la proposition par voie d’initiative populaire d’une réforme importante du système d’assurance-maladie suisse, par l’étatisation de la soixantaine de caisses privées et sans but lucratif1 au sein d’une seule institution, la Caisse publique. Même rebaptisée ainsi2 et avec le soutien de nombreux médecins indépendants (la majorité à Genève, en tout cas) qui croient, naïvement de mon point de vue, que cela améliorera leurs conditions de travail en même temps que la situation des assurés-patients3, le refus très net de 2007 a été confirmé avec une érosion bien moindre que l’on pouvait s’y attendre.

Votation cantonale

Une seule question, mais comme l’assurance-maladie, récurrente: l’organisation du trafic et l’opportunité d’ajouter une traversée de la rade aux différents ponts qui existent. Cette fois c’est l’UDC qui s’y colle, avec une initiative proposant un tunnel. A l’objection contre le principe, et la priorité aux bagnoles, s’ajoute une divergence sur l’implantation de l’ouvrage: la droite tenante d’une traversée, mais plus au large, d’une autre nature, n’a d’ailleurs pas attendu le vote pour lancer sa propre initiative. Enfin, du boulot pour les arts graphiques!

  1. On ferait mieux de dire: à redistribution obligatoire des profits, car ce sont bien des établissements commerciaux (et heureusement pour leur gestion) et non des oeuvres charitables. []
  2. En 2007, la gauche était moins subtile et prônait fièrement une “caisse unique”. []
  3. Ce que je ne crois pas une seconde. []