Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Mouton noir ou brebis perdue?

Après avoir vu en Suisse les affiches du mouton noir, à  l’appui de l’initiative (purement électoraliste[1]) de l’UDC pour l’expulsion des étrangers criminels[2], me voici de retour à  Londres où la presse est pleine d’un beau cas pratique: faut-il expulser vers son Italie natale, au terme de sa peine, le meurtrier de Philip Lawrence, un enseignant qui s’était interposé alors qu’un gang s’en prenait à  un élève[3]? Oui, clame la veuve, le gouvernement travailliste, l’opposition conservatrice et la plus grande partie des médias et de l’opinion publique. Non, a décidé un tribunal qui fait prévaloir le droit que l’intéressé peut tirer, en qualité de ressortissant de l’UE, d’une directive européenne restreignant l’expulsion entre pays membres, et son “droit à  la vie familiale” au Royaume-Uni inscrit dans la Convention européenne des droits de l’homme (le gouvernement fait recours).

Ce qui est au moins remarquable, c’est la qualité de la couverture médiatique de l’affaire: des opinions vigoureuses allant du populisme le plus xénophobe à  l’élitisme le plus naïf, des informations complètes et une présentation pédagogique des acteurs et des normes, nationales ou internationales, en jeu. Voir The Daily Telegraph, The Times, The Guardian et The Independant.

Notes

[1] Les élections fédérales sont en octobre.

[2] La prime de la confusion et de la démission politique à  la réaction de l’extrême gauche genevoise: sommer l’autorité municipale d’interdire les affiches pour contrariété à  la norme pénale contre le racisme!

[3] Qui a mal tourné, pour rendre toute cette histoire encore plus désespérante.