Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Un Téléjournal ordinaire

De passage chez ma mère, j’ai regardé hier avec elle le journal du soir de la Télévision Suisse Romande. Cela m’a confirmé dans l’hygiène mentale consistant à éviter autant que possible ce genre d’épreuve.

Séquence Irak: images de l’épouvantable attentat qui a tué 68 jeunes Irakiens qui voulaient s’engager dans la nouvelle police démocratique.

Darius Rochebin assure la transition avec le sujet suivant: “L’armée américaine [dont il n’a pas été question précédemment; mais visiblement les Irakiens ne comptent pas] rencontre aussi des problèmes en Afghanistan.”

Séquence Afghanistan: la décision de Médecins sans frontières de quitter le pays, avec des images de ses collaborateurs tués par les Talibans et une porte-parole expliquant que c’est la faute… des Américains car, déplorablement, les militaires [de l’OTAN, y compris des Allemands et des Espagnols] jouent aussi un rôle dans l’aide et la reconstruction. Suggestion que la situation est aujourd’hui pire qu’avant l’intervention [pour un autre éclairage, voir la nouvelle compilation des bonnes nouvelles d’Afghanistan de l’indispensable Arthur Chrenkoff.]

En studio, dialogue sur le même thème entre Rochebin et un journaliste spécialiste du pays, Serge Michel. L’idée que la guerre à outrance est une arme usuelle des totalitarismes, de Trotsky aux Talibans en passant par Hitler, ne les effleure pas. Pas non plus la moindre condescendance paternaliste, voire raciste, dans l’excuse prêtée aux auteurs de ces crimes de guerre (dont le but est ainsi doublement atteint, pratiquement et idéologiquement) que “les Américains” créeraient une confusion empêchant de distinguer entre militaires et civils…

Billet réalisé entièrement sur mon organiseur de poche Palm Tréo 600 (commencé à l’arrêt du tram, achevé sur les marches du Musée de l’Ariana) grâce à Vagablog pour l’édition et la publication et Plucker pour la possibilité de lire hors connection  et de citer mes blogs favoris.