Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Les dernières provocations de Madonna

J’aime bien le début de la déclaration de l’Eglise anglicane à  propos de la dernière provocation de Madonna rapportée dans une dépêche du Matin:

“Est-ce que Madonna est prête à  faire tout ce qui va avec la couronne d’épines?”

Par contre, la recherche (inaboutie) du propos original m’a fait tomber sur cette triste nouvelle: un vicaire anglican qui démissionne de lui-même parce qu’après une vie de célibat, il a décidé de vivre avec un autre homme, ce que l’Eglise anglicane interdit à  ses ministres (mais pas à  ses ouailles).

Mais Madonna, que j’aime beaucoup musicalement parlant, surtout à  ses débuts, lorsqu’elle était encore comme une vierge, a fait plus fort que la couronne d’épines (de telles provocations avaient cours dans les années 80, quel manque d’imagination et de renouvellement, c’est navrant de la part d’une artiste si douée). Enfin pas plus fort mais plus navrant et plus désespérant – non pas en critiquant Bush, à  travers des poncifs qu’on peut encore endurer, mais en le juxtaposant (avec Blair) avec Hitler et Bin Laden. On juge l’arbre à  ses fruits: la cabale-apprêtée-pour-les-stars vendue par un ex-vendeur d’assurances dont Madonna a fait grand cas jusque sur son dernier album n’est probablement pas apte à  inculquer la sagesse ou à  stimuler la compassion.