Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Rhétorique et poétique de l’humanocentrisme

J’ai appris l’existence d’un lobby à  l’habillage surréaliste, qui existerait depuis 2003, au détour d’un article de Philippe Barraud qui ironisait sur les mésaventures d’un médecin libéral, pôle humaniste, passé à  l’écologie libérale. Ce dernier a vécu comme une contrariété la confrontation avec un taureau et des vaches sur leur pâturage, la question étant à  peu près de savoir qui avait la priorité, qui était chez soi. Et c’est donc dans ce contexte qu’est évoqué, comme terme de comparaison,un certain groupement nommé AQUA NOSTRA, qui, comme son nom ne l’indique pas, veut remettre l’être humain au centre, face aux sectarisme, au fondamentalisme écologiste. On prône le recours à  une pesée des intérêts équitables où l’être humain est au centre des préoccupations, un développement durable au service de l’homme. Car

figer (la nature), en excluant l’homme, c’est se confiner dans une vision doctrinaire du cours du monde. L’épanouissement de l’être humain dicte la conduite d’AQUA NOSTRA SUISSE dans le respect des spécificités de chaque région et du patrimoine naturel que ses membres jugent indispensable de transmettre aux générations futures.

Enfin, c’est comme ça qu’est habillée ce qui s’avère plus prosaïquement une défense au service notamment des milieux des transports routiers, si on se réfère aux noms connus dans le Comité (que des hommes). Mais c’est tellement bien dit et envoyé qu’on serait prêt à  leur sacrifier confier quelques millimètres carré de paysage qui ne seraient pas jugés digne d’être conservé, ou encore quelques millilitres d’air que des esprits réactionnaires, au nom du mythe proche de celui de la virginité qu’on doit pouvoir psychanalyser, voudraient garder purs.

2 commentaires

  1. 17 août 2007

    En fait Aqua Nostra est né de la lutte des “propriétaires” de chalets construits illégalement sur les rives du lac de Neuchâtel. Lesdites constructions devraient être détruites, mais à  force de recours ils ont obtenu sursis sur sursis… Je crois que la dernière concession consiste à  ne pas autoriser la transmission de ce patrimoine au-delà  de la troisième génération en ligne descendante directe… ou quelque-chose du genre.

  2. Guillaume Barry
    17 août 2007

    @ Pierre: Merci pour cette précision. Et ça me rappelle maintenant quelque chose. Si le nom y perd en surréalisme, ce ne sera pas le cas des développements philosophiques de leur site, où je peine à  trouver la moindre référence directe à  des combats originels si glorieux.

Les commentaires sont fermés