Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Voile islamique: une autre approche

Encore une polémique britannique qui mérite d’être répercutée en français (même si j’ai une certaine compréhension pour l’agacement exprimé par un MP musulman[1] devant l’accumulation sur une courte période de manchettes relatives à  des musulmans britanniques[2]): Jack Straw, ministre chargé des relations avec le Parlement (leader of the House of Commons) après avoir été ministre des affaires étrangères, raconte que, lorsqu’il reçoit une électrice voilée dans sa permanence (il y a un tiers de musulmans dans sa circonscription), il explique courtoisement que cela le met mal à  l’aise de ne pouvoir voir la personne avec qui il parle, et sollicite qu’elle écarte son voile. Eh bien elles ont toujours accepté! Un vrai cas d’école de la puissance du “langage-je” prôné par le psychologue Thomas Gordon ou de la communication non-violente de Marshall Rosenberg.

Chez Harry’s Place, Wardytron commente les réactions délirantes que cela a suscité (Norman Geras le corrige à  juste titre sur un argument, mais qui déforme entièrement la démarche de Straw), et le Guardian remonte à  la source: la chronique benoîtement tenue par Straw dans son quotidien local.

Notes

[1] Et peut-être des lecteurs de ce blog!

[2] La dernière, cet après-midi: un chauffeur de taxi musulman refusant l’accès à  un chien, impur — mais guide d’aveugle.

5 commentaires

  1. Soeur Marie de l'Eternelle Indulgence
    7 octobre 2006

    Et si c’est une bonne soeur avec une cornette ? Il lui demande aussi de retirer son voile ? Non bien sûr. C’est la règle d’universalité prônée par le fils du pasteur Brutsch qui dans un blog précédent estimait que les Musulmans avaient le droit de pratiquer leur religion pour des raisons humanitaires… Voltaire, revient ! Ils sont devenus fous !!!

  2. 7 octobre 2006

    Interessant ! Ceci dit, maintenant que ce député a fait cette déclaration, comment vont se comporter les femmes concernées? Vont elles subir la pression de leur proche pour ne pas obtempérer? Et quelle est la part dans leur comportement de l’attitude du député et la part de la relation inégale qu’induit le fait qu’il soit un notable et qu’elles soient sans doute en demande? Le lecteur précédent en voit souvent des bonnes soeurs avec des cornettes?

  3. 7 octobre 2006

    @Marie: Vade retro, Satanas! Décidément, je ne te choisirais pas pour publier une version commentée de mon oeuvre complète: non seulement tu commets un contresens absolu sur le billet auquel tu te réfères, mais tu te méprends à  propos de ma position sur le voile: c’est justement parce que sa démarche est différente que Straw m’intéresse.

    Quant à  savoir ce que mon père, décédé il y a 32 ans, vient faire là  dedans…

  4. Frère Jean-Joseph du Christ Affligé
    7 octobre 2006

    J’ai relu vos œuvres mon cher grand communicateur, et vous avez parfaitement raison, il faut y retourner car des perles s’y cachent.

    “Vouloir l’interdire (l’islam), faire de lui (et non de seuls actes condamnables se réclamant de lui) l’ennemi, c’est nier quelque chose qui relève simplement de la dignité humaine”.

    Le fait de pratiquer sa religion n’a rien à  voir avec la dignité humaine, c’est un droit et non un privilège octroyé par d’autres. Cela dit Benoît XVI pense comme vous.

    “Mais aussi liberté d’être musulman dans toute la mesure compatible avec une société libérale, c’est-à -dire une économie de marché dans un Etat démocratique”.

    J’ai dû lire deux fois pour me convaincre que je n’avais pas d’illusion d’optique. Intéressant de voir un socialiste confondre liberté et libéralisme, et penser que le sommet de la civilisation c’est l’économie de marché, je suis certain que les petits indonésiens qui fabriquent des Nike dans les ateliers insalubres de Djakarta apprécieront l’humanisme de gauche de notre grand communicateur. Bravo bel envoi ! En résumé, pour être un musulman fréquentable, il faut souscrire au capitalisme à  visage hilare dont vous vous faite l’apôtre. Ils ont bien torts les islamistes qui estiment que toute le discours démocratique qui leur est déversé par la machine de propagande US cache des intérêts plus prosaïques…

    “Cela dit, ce n’est probablement qu’une question de temps avant qu’apparaisse parmi les terroristes de l’islamofascisme quelqu’un qui, précisément, ne sera pas musulman, ni d’ascendance immigrée”

    Vous avez raison, les protestants blancs suprématistes fourbissent leurs armes contre l’islamo facisme cela dit, ils ne rejettent pas l’économie de marché ce qui devrait leur assurer une place à  la droite du Seigneur et les racheter à  vos yeux. Il est vrai qu’il y a peu de chance que des réactionnaires mondains comme vous ne se salissent les mains.

    Merci de guider notre main tremblante sur les chemins de la connaissance

  5. Don
    8 octobre 2006

    En outre, il ne s’agit pas du simple voile qui couvre les cheveux, mais de celui qui ne laisse apparaitre que les yeux

Les commentaires sont fermés