Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Quand un "neocon" défend Tariq Ramadan

Le titre est un peu accrocheur, mais à  peine… Sur la même page du FT que dans le billet précédent, Christopher Caldwell, rédacteur au très conservateur et influent Weekly Standard (bien moins connu sous nos cieux que le Washington Post ou le New York Times qui expriment le point de vue de l’élite bien pensante), consacre sa chronique hebdomadaire à  l’interdiction d’entrer aux Etats-Unis prononcée à  l’égard du “Swiss Islamic scholar”. C’est complet[1], précis, nuancé.

On peut quand même s’amuser de voir Caldwell porter au crédit de Ramadan d’enseigner à  Oxford, alors qu’il laisse entendre, s’agissant des universités américaines (“nests of government-subsidised political agitation”), que cela devrait plutôt inciter à  la méfiance.

COMPLEMENT DE GUILLAUME BARRY A 21h20. Sans que cela ne préjuge aucunement de la validité de l’opinion de Caldwell, qui donne sérieusement à  réfléchir, on se reportera (pour mémoire), pour être édifié sur la probité intellectuelle de Tariq Ramadan, aux attaques qu’il a portées à  l’encontre de Caroline Fourest en guise de système de défense, rapportées ici.

Notes

[1] Caldwell connaît même l’existence du Temps de Genève.