Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

25 ans de Solidarnosc: NRJ plutôt que Nostalgie

Bon, j’ajoute mon grain de sel à  propos de de l’anniversaire des accords de Gdansk et de la création du premier syndicat indépendant, qui ont marqué le début de la fin du totalitarisme communiste en Europe de l’Est… Comme je l’ai déjà  raconté, j’avais participé 3 ans plus tôt à  la création, à  Genève, d’un Comité de solidarité socialiste avec les opposants des pays des pays de l’Est, en réponse à  un appel dans ce sens de la tchécoslovaque Charte 77 de Vaclav Havel. C’était l’idée d’un socialiste (d’origine trotskyste) et syndicaliste aguerri, et il y avait trois composantes, comme il se doit: des socialistes (sociaux-démocrates), des trotskystes (orthodoxes, LCR) et des indépendants de gauche… Bien sûr pas de communistes (“parti du travail” en Suisse), et la direction du PS ne pouvait que nous soutenir tout en s’inquiétant de l’ombre que nous pouvions faire à  la nécessaire “union de la gauche” contre la droite. Un moment, ce comité a même étendu l’oecuménisme jusqu’à  compter un lambertiste (= LO PT, anciennement OCI)…

Nous étions partis pour un combat sans fin, ce qui n’inquiétait nullement notre maître à  penser, dont l’un des dadas que je trouvais in petto doucement chimérique était le retour à  l’indépendance des pays baltes, ou la troisième sociale-démocrate de choc de notre équipe, égérie du soutien aux républicains espagnols… Et puis l’élection de Jean Paul II, l’émergence de Solidarnosc, l’alliance des ouvriers et des intellectuels (Walesa, Kuron, Michnick, Geremek) nous ouvrirent un boulevard. Et nous avons eu l’immense satisfaction de pouvoir nous dissoudre en 90 ou 91.

Pour ma trajectoire personnelle, Solidarnosc est une étape d’un chemin commencé avec le Printemps de Prague (j’avais 13 ans et passait mes nuits à  écouter Radio Prague libre en français) qui comprend aussi la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud et dont la résistance à  l’islamofascisme et la libération de l’Irak sont la continuation naturelle. Après il y aura encore la Chine, mais je ne suis pas pessimiste.

3 commentaires

  1. 1 septembre 2005

    LO n’est pas lambertiste, et n’a jamais abrité de lambertistes de manière significative, que je sache. Les lambertistes sont à  l’OCI, devenu PT. Il faut réviser votre trotskitologie …

    Par ailleurs, des lambertistes, il devait y en avoir à  peu près dans toutes les organisations de gauche existantes à  l’époque.

  2. 1 septembre 2005

    Oups, je corrige, merci!

  3. Revue de web du 3 septembre 2005

    Notre selection d’articles en ligne. L’article du jour : Fiscalitàƒ© : les à‚« chiens à‚» conservent leur niche lu sur le blog d’Hugues le 2 septembre 2005….

Les commentaires sont fermés