Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

J’ai libéré un livre

Connaissez-vous le bookcrossing? Cela consiste à  lâcher dans la nature un livre préalablement enregistré sur le site BookCrossing francophone, pour faire le bonheur de l’inconnu qui le trouvera. Si l’heureux découvreur joue le jeu, il annoncera sa découverte grâce au lien et au numéro qui figure dans le livre, ce qui permettra au propriétaire initial de suivre sa trace. Enfin, il y a encore la possibilité d’aller à  la chasse aux livres. En effet, une fois qu’on a “oublié” le livre, on peut annoncer, toujours sur le même site, le lieu du crime. Ce qui permet aux autres adeptes résidant dans la même localité d’aller à  la chasse…

Cette activité procure plusieurs types de plaisir. Il y a bien sûr la haute satisfaction morale liée à  la perspective de faire découvrir un livre à  un inconnu par l’entremise du hasard. Il y a aussi l’excitation de commettre une mini-transgression, comme bien des actes gratuits. Il faut veiller à  ne pas se faire remarquer au moment de l’oubli du livre, sinon on risque que des braves gens viennent vous le rapporter. D’un autre côté, si on choisit un lieu trop désert, on risque que le livre ne soit pas découvert (du moins par quelqu’un qui soit intéressé à  le lire). Il faut donc aussi se demander quels endroits conviennent le mieux à  quels types d’ouvrage. J’en suis déjà  à  trois passsages à  l’acte. Si j’ai des nouvelles des objets abandonnés, je ne manquerai pas de le faire savoir.

N.B. Pour les Romands, il y a aussi ce portail.