Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

"La vraie crise de l’Europe"

Si les opinions publiques se raidissent, résistent aux réformes structurelles, redemandent des particularismes sécurisants, ce n’est pas à  cause des ravages du libre échange triomphant, mais bien de sa mise en oeuvre très en retrait des intentions du Marché unique: c’est la démonstration de la passionnante (comme toujours) “Chronique de l’économie” d’Eric Le Boucher dans Le Monde de ce dimanche. Mais lisez vous-même!

2 commentaires

  1. 21 novembre 2005

    Via Emmanuel (Ceteris Paribus), un petit lien intéressant :

    “Europe’s surprising secret

    Yes, yes, sceptics might say, but one quarter’s decent growth and a few reforms here and there don’t alter the unprepossessing long-term picture. In fact, Europe’s performance has been better than the conventional wisdom says. Although America has outpaced Europe this year, over the past five years GDP per head, the best single measure of economic performance, grew at an average rate of 1.4% in the euro area, just behind America’s 1.5%. Ah, but America is better at creating jobs, isn’t it? Actually, no. Employment has grown a tad faster in the euro area than in America whether one looks at the past five years or the past ten–a striking improvement on the decade to the mid-1990s (see chart).”

    Laurent

  2. 28 novembre 2005

    Laurent, essaies-tu par hasard de te rassurer que l’écart de prospérité entre les Etats-Unis et l’Europe est en train de s’amenuiser, et que nous les aurons bientôt dépassés (comme disaient les Soviétiques…)? Non, et la discussion chez Emmanuel montre bien qu’il s’agit tout au plus d’une maigre consolation: ça pourrait être pire, ça ne veut pas dire que ça va réellement aller mieux.

Les commentaires sont fermés