Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Violons entre investissement et mécénat

“A Lieu-Commun, ça manque de musique!”. Au retour de vacances, comme nous faisions halte à  Paris j’en ai profité pour rencontrer quelques communards[1], et c’est le genre d’intuition fulgurante qui a jailli. Arrivant à  Londres samedi, je sacrifie au FT Weekend, et cette semaine il y a non seulement le Magazine mais encore le toujours étonnant How to Spend It, qui me permet de me jeter sur ce créneau — à  ma façon.

L’article intégral est accessible gratuitement en e-paper (pages 8 à  12), et il en vaut la peine. Il raconte comment l’esprit d’entreprise peut se marier à  l’art le plus pur pour que des mécènes-investisseurs se rassemblent et mettent à  disposition de violonistes de talent des instruments qui sont hors de leurs moyens. Parfois, le détenteur peut d’ailleurs le racheter à  des conditions favorables, comme l’a fait Nigel Kennedy. La philanthropie ici se nourrit d’un professionnalisme (choix des instruments acquis, sélection des interprètes bénéficiaires) qui libère aussi l’artiste d’une dépendance probablement un peu oppressante, et ne perd rien à  une saine approche financière: la démarche collective, coopérative, permet notamment d’absorber les inévitables accidents qui peuvent survenir aux instruments.

Et tout ce beau monde a beaucoup de plaisir au passage. Musique!

Notes

[1] Il y en a encore que je ne connais que virtuellement!