Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Le Conseil musulman de Grande-Bretagne se tire une balle dans le pied

D’une certaine façon, des attentats ratés, des alertes multiples et des opérations de police même efficaces comme hier et aujourd’hui sont plus perturbateurs qu’un attentat faisant de nombreuses victimes… La question de savoir si les musulmans britanniques, personnellement et au travers de leurs structures représentatives, sauront se placer du côté de ceux qui sont victimes des terroristes, qui leur résistent et qui leur font la chasse, paraît trouver un début de mauvaise réponse avec cette réaction:

1300 (14h suisse): The Muslim Council of Britain calls for the police to explain why the man at Stockwell Station – described as Asian in appearance – was shot dead.

A spokesman says Muslims are concerned police may have a “shoot to kill” policy in force.

Si encore ce n’est que cela… Moi je redoutais même l’erreur complète sur la personne! Mais il est simplement prématuré pour le MCB de se poser, de manière préventive et ritualisée, en défenseur des victimes hypothétiques de la police plutôt que des terroristes, alors que des témoignages font état d’une ceinture explosive sur l’intéressé et que, surtout, il est bien évident que la police ne manquera pas de donner toutes explications dès qu’elle en aura le loisir, sans attendre ce type de communiqué stupide.

Je ne doute pas qu’il y a de nombreux jeunes musulmans “à  cran” qui ne partagent pas ma confiance sereine dans la police: mais justement, il est politiquement maladroit de la part du MCB de les encourager ainsi à  se sentir encore plus coupés de la société dont ils font partie, alors que son rôle devrait au contraire être de saisir cette opportunité, aussi tragique soit-elle, pour travailler à  la coexistence entre les communautés. L’intégration, ça fonctionne dans les deux sens.

TITRE MODIFIE à  23h: Je n’ai pas pu résister…

COMPLEMENT DU 23.07 à  18h45: On s’oriente hélas plutôt vers mon scénario du pire. Même si l’homme abattu n’est probablement pas un simple passant [hélas! cf. nouveau complément ci-dessous], il ne semble pas avoir porté sur lui la ceinture explosive qui aurait mis un terme à  la discussion, sauf pour les esprits de mauvaise foi ou ayant perdu tout sens de l’instinct de conservation. Tout devient dès lors beaucoup plus complexe, même s’il est évident que le fait que l’homme sortait d’un lieu suspect, sous surveillance policière, et était habillé d’une manière qui pouvait légitimement faire craindre qu’il dissimule de quoi se faire sauter de la manière la plus meurtrière possible, justifie ainsi à  mes yeux pleinement l’intervention de la police tant sur la forme que sur le fond. Et comme on est en Grande-Bretagne, une enquête indépendante est ouverte d’office sur ce type d’événement. Mais c’est surtout l’effet psychologique qui est à  redouter, tant pour les policiers, à  qui l’on demande de risquer leur vie, que pour l’opinion publique, musulmane ou non, qu’il sera plus facile d’égarer au moment où son soutien résolu à  la lutte anti-terroriste est crucial.

COMPLEMENT DU 24.07 à  12H30: Sa ligne politique a beau souvent être hautement contestable, Ken Livingstone, le maire de Londres, n’oublie pas que les policiers sont placés sous son autorité. A propos de l’homme qui a été abattu par erreur (l’enquête devra établir si celle-ci était évitable ou a été commise de bonne foi compte tenu de l’ensemble des circonstances, c’est ce que l’on oublie facilement après coup lorsqu’on se focalise sur le fait que la victime était innocente), il a eu cette formule inspirée:

This tragedy has added another victim to the toll of deaths for which the terrorists bear responsibility.

COMPLEMENT DE 17H30: Excellent billet (pas de surprise) et discussion nourrie chez Arthur Chenkoff, qui propose aussi une réécriture de Plan of Attack, de Bob Woodward, à  la manière de Harry Potter…

COMPLEMENT DU 25.07 à  23h55: Avec l’avantage de la réflexion distanciée (alors que je me suis trouvé dans la situation d’actualiser en continu un billet dont le contenu originel sur la réaction du MCB, lui, n’a me semble-t-il pas perdu sa pertinence), Oliver Kamm offre un point de vue sévère sur l’erreur de la police, que l’enquête en cours ne manquera pas clarifier.

COMPLEMENT DU 18.08 A 9H: La prédiction d’Oliver Kamm, ci-dessus, que des démissions au plus haut niveau de la police devront survenir est en bonne voie de se réaliser, après la révélation que les détails donnés, pour expliquer comment ce qui était alors présenté comme une erreur tragique avait pu se produire, sont démentis par l’enquête indépendante en cours. Qu’après les avoir distillés la police n’ait pas cherché à  rétablir d’elle-même la situation ne fait qu’agraver la situation.

8 commentaires

  1. bandito
    22 juillet 2005

    ce communiqué ne parait pas plus stupide que votre façon de préjuger de la réaction “des musulmans britanniques” qui, c’est bien connu, forment un ensemble. Vous mélangez tout, votre peur de l’islam vous fait tout confondre. Vous réagissez à  chaud, ce qui est exactement ce que vous reprochez au MCB. Je ne comprends pas non plus votre recours à  l’éculé “l’intégration ça marche dans les deux sens”. En fait je ne devrais pas vous juger mais vous faites partie de ce que j’appelle la gauche de droite. Très à  droite même. Bien pensant, se réclamant de valeurs humanistes, décrétant que la pensée unique c’est les autres. Vous etes une vraie énigme sur l’échiquier politique pour moi… je ne parle pas du blog que vous relayez avec admiration et dont la lecture des commentaires qui s’y trouvent (dont je ne rends pas le bloggeur responsable mais bon…) suggère un parfum de facholand assez peu compatible avec vos opinions. Mais c’est là  un autre sujet.

  2. 22 juillet 2005

    On n’est donc pas d’accord, et je suis d’autant plus flatté que l’énigme soit suffisamment intriguante pour que vous continuiez de me lire: cette ligne de crête, c’est probablement une des choses les plus difficiles à  atteindre. Je n’aurais rien écrit sur ce sujet s’il n’y avait eu cette réaction du MCB, et vous n’êtes pas obligé de me croire mais je ne pense vraiment pas avoir peur de l’islam ou des musulmans en général; c’est le manque de sens politique, l’auto-goal de cette démarche qui m’énerve.

    Pour les commentaires suggérant “un parfum de facholand”sur “le blog que je relaie avec admiration” (Chrenkoff? plus probablement Monnerat): comme vous dites, le blogueur n’en est pas responsable. Mais je précise juste que l’antifascisme (l’anti-totalitarisme, si vous préférez) est le sujet par excellence qui doit impérativement unir les démocrates de gauche et de droite (et je suis de ceux qui pensent qu’il y a des démocrates à  droite, et, hélas, des totalitaires à  gauche).

  3. marc
    22 juillet 2005

    Le commentaire du MCB semble déduire de l’apparence ‘asiatique’ (comment traduire cela en français où ‘asiatique’ évoque plutôt l’extrême-orient) de la personne tuée par la police, l’appartenance à  la religion musulmane. Si, comme semble le suggérer le MCB il y a eu (ce qui reste évidemment à  prouver) délit de sale gueule, bavure et erruer sur la personne, il se peut tout aussi bien que la personne tuée ait été hindoue, athée, agnostique, juive, chrétienne, etc.

  4. al
    23 juillet 2005

    ça n’est rien: le MAB (Muslim Association of Britain) exige, menace à  peine déguisée à  la bouche, que le gouvernement anglais “change de politique”, sinon ça va péter… http://www.thisislondon.co.uk/news/articles/PA_NEWA1320651122037874A00?source=PA%20Feed Hitler demandait à  l’Angleterre de “changer de politique”, Chamberlain a “changé de politique”, et ça a quand même pété. François, vous avez raison avec vos deux sens: il faut exiger une réciprocité absolue dans les échanges avec le monde musulman. Liberté de croyance en terre musulmane, respect des droits de l’homme, exigence pour les immigrés de respecter la séparation de l’à‰glise et de l’état, respect de l’état de droit, respect de la vie humaine. Sinon, out! Le reste c’est du Chamberlain ( du “craven appeasement”). Pas de tolérance pour les intolérants!

  5. lou
    23 juillet 2005
  6. lou
    23 juillet 2005
  7. Pedro
    23 juillet 2005

    “pour travailler à  la coexistence entre les communautés”

    Le piège s’est refermé ! Bienvenu en Eurabie !

  8. lou
    23 juillet 2005

Les commentaires sont fermés