Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Pas de PD pour Bayrou

Je ne l’avais relevé qu’en note de bas de page… Mais quelqu’un s’est quand même chargé de signaler à  François Bayrou que le nom de parti démocrate n’était pas très heureux, connaissant l’amour de la classe politique française non seulement pour la valse des étiquettes politiques, mais pour les sigles. On ne sait bien souvent plus à  quoi ils se réfèrent: SFIO, UMP etc.

Donc le nouveau parti s’appellera dorénavant Mouvent démocrate, ou MD. Mais n’était-ce pas le nom du parti créé par Michel Jobert, ce qui ne serait pas de très bon augure? L’honneur est sauf: c’était Mouvement des démocrates[1].

Notes

[1] Le souvenir singulier que j’en ai, c’est que les statuts indiquaient en toutes lettres que le président était Michel Jobert, point. Référence du fondateur à  la mystique gaulliste du chef, sans doute, mais pour des démocrates il fallait oser.

7 commentaires

  1. krirztoff
    6 mai 2007

    Par ailleurs, il existe dejà , un parti politique qui se nomme : Mouvement Democrate Français, actif dans l’ouest de la France, ce parti est d’inspitation gaulliste.

    http://www.forumpourlafrance.org/spip/Mouvement-Democrate-Francais.html

  2. JaK
    6 mai 2007

    en plus, il existait déjà  un Parti Démocrate Français (issue d’une scission des radicaux de gauche du côté de Nice). http://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_d%C3%A9mocrate_fran%C3%A7ais

  3. 6 mai 2007

    Au contraire, un clin d’oeil a Michel Jobert me semble tres a propos. En effet n’oublions pas qu’après avoir soutenu un candidat centriste en 1974, il s’est rapproché de la gauche en 1981 pour soutenir Mitterrand et même faire partie du gouvernement… Un mouvement de centre gauche, donc dans la lignée que semble suivre F. Bayrou

  4. 6 mai 2007

    J’avais hésité à  faire un mini-billet pour dire qu’il n’avait pas eu les couilles de faire le PD. Mais je me suis abstenu. Pour une fois.

  5. Fred Personne
    8 mai 2007

    Qui a dit:

    « Ségolène Royal doit proposer une alliance à  Bayrou »

    « Sarkozy a fait une excellente campagne. Il a réussi à  réunifier la droite et à  devenir incontournable. Ce n’était pas évident, car il était considéré comme un intrus par quantité de gens de droite ».

    « On n’aime pas Ségolène avec ses tripes mais on peut l’admirer avec sa tête. Elle a fait la meilleure campagne possible dans les conditions innommables où on l’a placée. On lui a tout fait. Elle a dû s’imposer elle-même. Le parti ne voulait pas d’elle. Elle a aussi des torts. Elle n’avait pas de programme et pas de majorité. Elle n’a pas su s’adresser aux Français, elle s’est adressée aux minorités. C’est pas avec les communistes et les Verts qu’elle allait gouverner. Or, ce n’est qu’après le premier tour qu’elle a proposé une alliance à  Bayrou. Dans ces conditions, elle est allée aussi loin qu’elle pouvait aller ».

    « Le parti socialiste a passé deux ans à  se chamailler avec l’extrême gauche, la gauche au sein du PS, etc. Ce n’est qu’à  la fin qu’ils ont donné carte blanche à  Ségolène. Et encore. Il paraît que le parti a fait campagne. Moi, je ne les ai pas vus, ici, non plus ».

    « Il ne faut pas se prêter aux règlements de compte maintenant. DSK a été trop agressif dimanche soir et je le condamne. Certains responsables me paraissent déjà  hors course par leur positionnement : Mélenchon, Emmanuelli et Fabius. Leur analyse est fausse depuis le référendum sur l’Europe. Fabius est complément largué. Qui après les législatives ? Pour le moment il y aurait Ségolène Royal médaille d’or et DSK médaille d’argent. Médaille de bronze Bianco ? Un quatrième comparse qui peut sortir? On a encore une chance sur quatre de les gagner, en offrant une vraie alternative de gouvernement. Ségolène doit proposer à  Bayrou une alliance, avec un programme de gouvernement, dès que ce dernier a créé son Mouvement des démocrates. Des désistements entre le PS et son parti doivent être mis en place pour le deuxième tour des législatives. »

    « Une alliance avec les forces de gauche uniquement ? Tout cela est obsolète. L’extrême gauche est stérilisée. Ces gens, il ne leur reste une seule chose à  faire, rejoindre le PS à  45 ans, comme l’ont fait les 3 / 4 de ses dirigeants actuels. Les Verts peuvent encore remonter aux législatives, mais pas à  leur niveau d’il y a dix ans. Quant au PC, c’est fini ! Ils ont changé le XXe siècle mais leur cycle historique est terminé. »

    « Bayrou doit regagner en crédibilité : ou il franchit le Rubicon ou il rejoint la majorité actuelle. Il a quinze jours pour le faire. Son parti est trop écartelé et ses électeurs aussi. « S’il franchit le pas, il sera inclus dans la majorité régionale. Aux législatives idem. Ce pourrait être un bon moyen de reconquérir les circonscriptions. »

    Ma prochaine liste sera composée à  80 % de gens de gauche, PC et Verts compris, et pour le reste, je proposerai l’alliance au Mouvement des démocrates de Bayrou. Si cela gêne le PC et les Verts, ils n’ont qu’à  pas venir, ils feront une liste à  part. »

    « On a raté la marche de la social-démocratie. Les Suédois, eux, l’ont franchie en 1932, les Allemands plus tard. Car, désormais, la social-démocratie est déjà  terminée. Il faut passer à  l’étape du parti démocrate américain, en regroupant le PS et le parti de Bayrou. Car, c’est inéluctable, on tend vers un bipartisme à  l’Américaine. Sinon on repart pour 25 ans de pouvoir de Sarkozy et les siens. »

    ” Sarkozy a mis en avant les valeurs de la nation. Il a raison, ce sont les miennes aussi”. « Je me suis payé sa tête mais je l’ai toujours pris pour un type intelligent. Il a un certain ego. Mais qui ne l’a pas en politique ? Sarkozy est un vrai mec de droite. Un dur de droite. Tous les ouvriers qui ont voté pour lui vont s’en apercevoir dans les ans qui viennent. ça ne m’empêchera pas de dormir.

    Je suis un démocrate. Je n’ai pas voté pour lui, mais c’est mon président. D’ailleurs, je vais l’inviter officiellement pour évoquer les grands dossiers régionaux dont celui du TGV. »

    QUI SUIS-JE ?

  6. Anne
    8 mai 2007

    Mais Bayrou était au courant de ces heureuses initiales, il les avait lui-même commentées (peut-être dans le Politique Plus de France Inter du vendredi matin?) sur le thème “on me dira que les initiales du Parti démocrate, c’est pas terrible… je m’en fiche”.
    Je me souviens, textuellement, du “Je m’en fiche”, prononcé sur le ton, plein d’autorité, de celui qui n’envisage pas qu’on glousse dans les rangs du fond pendant qu’il refonde la démocratie.
    Très présidentiel.

  7. @Fred Personne: Georges Frêche?

    @Anne: Enchanté de cette précision! Je me doutais bien que ça ne lui aurait pas échappé, ce qui m’amuse c’est qu’il a fini par céder aux convenances..

Les commentaires sont fermés