Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Pas de quoi avoir la gueule de bois

Décidément certains partisans de Kerry sont des petites natures: ils paraissent maintenant convaincus d’avoir été battus par une majorité morale obscurantiste, et évoquent qui l’émigration qui la sécession ou le rattachement au Canada des parties “saines” du pays.

La réalité est nettement moins dramatique — ou elle l’est encore davantage. Une analyse plus fine des résultats ne conforte nullement la thèse d’une élection portée par l’homophobie et le fanatisme évangélique. C’est bien plus traditionnellement la fermeté de Bush face aux hésitations de Kerry qui paraît avoir fait la différence, sur fond d’Irak et de lutte contre le terrorisme. Et si l’électorat est divisé, les cartes par Etats donnent une vision trompeuse, les partisans de l’un et ceux de l’autre sont partout, côte à côte: rien à voir, comme le montre, cartes à l’appui, Laurent Le Polyscopique, avec l’élection de 1860, où Lincoln n’a emporté que 2 comtés sur 996 dans le Deep South.