Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Jacques-Simon Eggly, parlementaire médian

Quel destin! Oh, pas au sens tragique: JSE est plutôt une version suisse de Jean d’Ormesson. Avec son style limpide, à la fois lisse et clair et tellement prévisible, il est depuis plus de 30 ans la voix de la droite patricienne, comme éditorialiste du défunt Journal de Genève puis aujourd’hui comme chroniqueur au Temps, comme élu (nous siégions ensemble, c’est-à-dire face-à-face, il y a quelque 25 ans au Grand Conseil genevois), un temps comme président du parti libéral suisse.

Et voici qu’une étude sur les votes nominatifs le désigne comme le parlementaire médian du Conseil National: celui qui a autant de collègues sur sa droite que sur sa gauche.

Finira-t-il trotskyste?! Je ne crois pas, sa continuité est au contraire remarquable. Edgar Faure se défendait d’être une girouette, “c’est le vent qui tourne”… J’ai comme l’impression que le nouveau positionnement de JSE au centre est révélateur d’un glissement du paysage politique suisse autour de lui.

COMPLEMENT DU 28.11 DE GUILLAUME BARRY: La comparaison avec d’Ormesson joue pour le côté droite patricienne et prévisibilité. Mais elle est injuste en raison du côté narcissique du Français, de l’image imbu et satisfait de lui-même qu’il donne. JSE est certes très sûr de lui, mais, en bon protestant, il respire le sens de l’intérêt supérieur.