Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Les traducteurs doivent soutenir le mariage gay

L’ami Steve, traducteur de son état, m’a communiqué une de ses réflexions de sociolinguistique appliquée dont il a le secret. Je voudrais en faire bénéficier ceux de nos lecteurs qui entretiennent un commerce un tant soit peu familier avec la langue des frères Grimm – les deux garnements qui jouaient à inventorier des histoires se terminant par ils se marièrent, vécurent heureux etc.. Steve écrivait donc:

“Lu sur la fiche bio de Peter (…):

état civil :
‘verlebenspartnerschaftlicht’, monstre (linguistique – NDE) qu’on peut au mieux traduire par: ‘engagé dans un partenariat de vie’, équivalent allemand du ‘partenariat enregistré’ à la suisse. On dira… comment, d’ailleurs ? ‘Inscrit au registre foncier’ ? euh ‘au registre du partenariat’?).

Moi je dis que
‘verheiratet/marié’ nous simplifierait la vie”.

En attendant le néologisme qui tue (‘pacsé’ demeurant en principe exclu pour la Suisse), que pourra-t-on opposer á une argumentation pareillement frappée au coin du bon sens (helvéticolinguistique, s’entend)?