Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Petit tour de Grand 8

Les blogs étaient à  l’honneur, ce matin, dans l’émission Le Grand 8 de la Radio Suisse Romande. La question était: peut-on encore faire de la politique sans avoir de blog? François Brutsch y participait, en duplex depuis Genève, aux côtés de la Conseillère nationale Martine Brunschwig Graf. Le premier défi était de prendre la parole alors que les animateurs et les autres invités sont dans le studio de Lausanne. Dans ces conditions, 30 min, ce n’est pas aussi long qu’on croit – mais, même si ce n’est pas à  moi de le dire, les Genevois s’en sont bien sortis. Au niveau de l’anecdote, une illustration du rôle joué par le nouveau média aura été donnée aux auditeurs romands à  travers l’histoire de la “sollicitation” faite à  Jospin par blog interposé.

L’argument vieille garde élitiste n’a pas manqué. En l’occurrence, c’est Jacques Neyrinck qui l’a servi. Redoutait la médiocrité et le n’importe quoi qui peuvent se trouver sur des blogs, beaucoup plus facilement que dans la presse écrite (les quotidiens 24heures et Le Temps étant ses références). Ce scientifique (que j’aime bien par ailleurs) qui était récemment opposé[1] à  Elisabeth Teissier sur la Télévision Suisse Romande, a-t-il déjà  calculé la proportion de n’importe quoi respective dans les blogs et dans la presse? Qui plus est, s’il fait cite que la presse de qualité (par opposition à  la presse gratuite ou de boulevard), il devrait faire une sélection analogue avec les blogs.

On peut écouter l’émission sur la site de la RSR, puis, dans la colonne de droite, cliquer sur Le Grand 8.

Notes

[1] Courageusement, car il n’y avait pratiquement que des supporters et pas d’autre contradicteur sur le plateau d’Infrarouge.

7 commentaires

  1. 9 novembre 2006

    Depuis quelque temps la rsr parle sans cesse de blogs… entre gens qui donnent l’impression de ne pas savoir de quoi ils parlent!

  2. Esteban Canonica
    9 novembre 2006

    Je préfère la vieille garde élitiste à  l’avant-garde nombriliste dont vous faites partie. On ne peut pas dire du reste que vous étiez particulièrement brillant ce matin, c’est le moins que l’on puisse dire…

  3. 10 novembre 2006

    Je ne vous ai pas entendu hier matin, donc, aucun jugement de ma part, mais si l’arrière-garde était représentée par Neyrinck, alors je suis sûr d’être d’accord avec l’avant-garde, même nombriliste.

    Je trouve en effet que Neyrinck a toujours un avis sur tout, un avis qui est toujours contraire aux autres, avec des arguments approximatifs cachés derrière une écran de vérité scientifique douteux. Votre exemple de sa référence à  24heures et Le Temps comme presse de qualité ne me surprend pas de sa part, et me laisse songeur…

    Au plaisir de vous lire

    Franz-Bruno

  4. 10 novembre 2006

    Ce qui m’a marqué dans l’émission, ça reste l’idée que le blog est un nouveau média, donc forcément superficiel, surtout parce qu’accessible à  tous (ce qui par extension ne l’est donc pas pour les médias traditionnels). Et de façon amusante, tenter à  la radio, en 20 minutes, de brosser le tableau de ce qu’est la blogosphère politique pouvait ne pas être autre chose que superficiel aussi. Ce qui me pousse à  croire que l’argument de Neyrinck ne tient pas la route…

  5. Tiouk
    10 novembre 2006

    une illustration du rôle joué par le nouveau média

    En parlant de blog (et des podcasts) quel impact va avoir cette vidéo sur la campagne présidentielle française ?

  6. 10 novembre 2006

    @Fabien: en plus l’objet de l’émission n’était hélas même pas de situer les blogs politiques par rapport aux autres, ou de brosser un tableau des différents types de blogs politiques (du blog de citoyen lamba au blog d’élu en passant par celui du commentateur ayant une expertise propre), mais seulement cette baudruche de l’opposition entre jeunes et vieux qui n’a pas grand sens. On est au moins arrivé à  ce que tout le monde finisse par tomber d’accord sur une vision nuancée des choses, tout en partant de positions diamétralement opposées, comme souvent dans ce genre de débat. Et c’est la non-blogueuse et non-jeune MBG qui me paraît encore avoir paru le mieux exprimer ce que les blogs représentent!

    @Tiouk: je ne sais pas quel impact tu en attends… La proposition m’était déjà  connue, en tout cas, elle n’a rien d’absurde et voir la vidéo, pour moi, en renforce nettement la crédibilité et l’impact (même si évidemment elle ne vas pas plaire aux enseignants du public qui complètent leur traitement en bossant dans le privé comme elle le raconte, ni aux organisations syndicales).

  7. Tiouk
    10 novembre 2006

    je ne sais pas quel impact tu en attends…

    Moi pas grand chose, vu que je ne vote pas en France… Mais je rebondissais suite à  un article de votre voisin carte de presse, sur la question que vous souleviez de la compétence des blogeurs (et de leur impartialité) et cette dépêche:

    {{Interrogé par l’AFP, Gilles Savary, l’un de ses SR porte-parole, a vu dans la diffusion de cette vidéo une “rouerie de fin de campagne”.

    Redoutant d’être “instrumentalisés”, les syndicats d’enseignants ont réagi prudemment à  ce que les internautes hostiles à  la présidente de la région Poitou-Charentes présentent comme “le plan caché” de Ségolène Royal.

    Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU, première fédération de l’éducation, a ainsi estimé qu'”il y a une manoeuvre dans cette affaire”, tout en exprimant son “désaccord” sur le fond.

    Les enseignants fournissent de gros bataillons au parti socialiste. Avant l’arrivée de quelque 70.000 nouveaux adhérents, la communauté éducative représentait “20 à  30.000 personnes”, selon un bon connaisseur au PS.}}

    ….

    – A mon avis, cette vidéo va desservir indéniablement SR – Par contre, le camp qui l’a diffusé va perdre beaucoup plus. On a déjà  pu le voir, les blogeurs son revanchards et les militants “courtois”. 🙂

Les commentaires sont fermés