Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Des hyènes et des hommes

Après les caricatures danoises, on l’affaire des dessins romands de Mix & Remix – cf. par ex. les articles du Matin ou du Temps. Le commentaire de Philippe Barraud est intéressant à  plus d’un titre. D’une part, ce partisan de Blocher donne un point de vue de la défense (sans qu’on sache si Blocher se reconnaît dans le rôle de la pauvre victime sans défense): il déplore une maladresse des services de communication Blocher qui ont offert sa gorge aux hyènes médiatiques qui n’attendaient que ça.[1] D’autre part, il met en cause non pas les dessins en eux-mêmes, mais leur fonction de coup de poignard enfoncé dans le dos de l’invité, et je ne suis pas loin de penser la même chose, malgré le génie du dessinateur que j’adule. En passant, on notera l’isotopie construite par Ph. Barraud: celle d’un corps victime destiné à  être blessé (à  mort) par des objets pointus, en se demandant à  nouveau si le Conseiller fédéral s’y retrouve.

Autre métaphore du corps victime de Ph. Barraud, mais dans un autre article: l’anonymat (notamment dans les blogs) est le “cancer d’internet”. C’est un procédé de lâches (retrouverait-on l’attaque par-derrière?). Dans le cadre de mon obsession stylistique, j’attends impatiemment que dans une prochaine dénonciation, en langage fleuri, des socialistes, on nous dise les affreuses choses qu’on peut faire avec des roses non glabres.

COMPLEMENT DU 15.09.06. Pour une (?) fois, c’est notre quotidien de boulevard qui dans cet éditorial élèverait presque le débat en posant une question qui recadre la situation et à  laquelle on n’avait pas pensé: le traitement à  réserver à  des membres de gouvernement. Et pour une (?) fois, je ne suis pas ironique.

Notes

[1] Sur la page d’accueil, l’article suit très opportunément une griffure intitulée “Chaud devant pour le lynx” dévolue au lobby des chasseurs.

Un commentaire

  1. 14 septembre 2006

    Il faut toujours se méfier des Père la morale … P.Barraud écrit dans des journaux, entre autre suisses. Les dit journaux raffolent des forums divers et variés. Quasiment tous ces forums fonctionnent sur le principe de l’anonymat. Ce faisant, on encourage la délation, l’attaque personnelle et l’égoïsme. Ceux qui veulent s’en persuader n’ont qu’a aller faire un tout sur http://www.tdg.ch/tghome/interactif/forums_francais/un_article_de_la_.html? l’odeur nauséabonde des chiottes remonte jusqu’à  votre écran ! … Oui, chacun devrait avoir le courage de signer ce qu’il écrit. Mais très franchement mettre la faute sur internet me parait un peu réducteur

Les commentaires sont fermés