Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

ECR fait main basse sur le réseau des concessionnaires CoE

Dernière édition: 31 octobre 2009

Il faut imaginer Peugeot-Citroën s’adressant aux concessionnaires de Renault:

“Vous en avez marre de la façon dont vous êtes traités, des gonzesses qui s’imposent et vont bientôt vous commander, des tapettes qui ne se cachent plus et voudraient même qu’on les respecte? Nous vous faisons une offre: changez de marque, passez chez nous et amenez-nous vos clients! Pour une période limitée, on vous fait des conditions défiant toute concurrence, et vous verrez vous serez mieux!”

Peugeot-Citroën en profite pour résoudre son problème d’effectif: moyenne d’âge élevée de son personnel de vente, accentuée par les difficultés de recrutement dues, justement, à  sa culture d’entreprise obscurantiste. Cerise sur le gâteau, l’opération survient peu après une visite solennelle de Carlos Goshn à  Sochaux et des promesses de rapprochement dans le respect mutuel…

Hugues me dira peut-être que la métaphore ne joue pas du tout, mais c’est la meilleure que j’ai trouvée[1] depuis l’annonce, ce matin, que le Vatican lance une campagne dans le monde entier en vue d’accentuer la déstabilisation d’une Eglise anglicane ébranlée par ses débats internes, en encourageant la défection vers l’Eglise catholique romaine des prêtres, voire évêques qui traînent les pieds devant les évolutions décidées par leur Synode (accession des femmes à  la prêtrise, puis bientôt au statut d’évêque, acceptation dans une certaine mesure des gays).

Me voulant athée, cela devrait bien sûr m’être indifférent. Mais, d’abord, je ne partage pas la vision ségrégationniste de la société des fondamentalistes de la laïcité: la dimension spirituelle en fait partie et est un objet du débat public. Surtout quand elle s’incarne dans un jeu d’appareil, un rapport de force, une démonstration de pouvoir et d’autorité qui doit plus aux relations inter-étatiques et au monde du business qu’à  la foi. Et je ne saurais renier mon origine calviniste: quand de surcroît je lis sur le blog d’un catholique de choc (découvert grâce à  l’excellent Sacristains.fr où l’on retrouve KoZ) que c’est un bond en avant pour l’oecuménisme[2], mon sang ne fait qu’un tour!

COMPLEMENT DU 23.10 à  11h15: Dans le flot de columns qui accompagne, comme il se doit, l’événement, j’en signale deux:

COMPLEMENT DU 31.10 à  11h30: Mais le meilleur, c’est Michael Gove, l’un des éléments les plus originaux de l’équipe Cameron dont il sera ministre de l’éducation. Extrait:

But why should the path to Rome be a one-way street? Why shouldn’t the Church of England issue an enthusiastic invitation to those Catholics less than perfectly happy with their own denomination to join a progressive, inclusive and wonderfully tolerant communion? How many Roman Catholics believe that women, as in the early church, should play an equal role in worship? How many Roman Catholics believe heart and soul in the sanctity of life but consider it absurd to tell African women at risk of Aids that condoms are sinful? How many Roman Catholics believe in commitment, fidelity and monogamy but find it sad, even a little shaming, that their Church is so hostile to gay people who want to openly celebrate their commitment to each other?

Notes

[1] Je vous ai épargné notamment IBM – Apple, ou l‘Anschluss (qui aurait pu être prometteur compte tenu de la façon de le chef spirituel anglican, Mgr Rowan Williams, décidément hopeless, a même été amené à  participer à  une conférence de presse du primat de l’Eglise catholique romaine en Angleterre, Mgr Vincent Nichols, archevêque de Westminster)!

[2] Il faut lui reconnaître le mérite de ne pas tourner autour du pot, quand on lit sa réponse à  l’objection d’un lecteur qui m’avait devancé: “pour un catholique, oui, c’est encore mieux si tous les chrétiens se rangent sous la bannière de l’Eglise et du pape, en adoptant tout ce qui a été révélé, les textes fabuleux sur l’eucharistie, l’amour, la sexualité, la famille, la doctrine sociale, le travail, les laïcs, les prêtres, l’Europe, etc., sur tous les sujets (ce qu’on appelle le Magistère)”.

4 commentaires

  1. Bashô
    22 octobre 2009

    Tout d’abord, une petite remarque à  propos de cette note d'”Annuncio”, il est piquant de noter qu’il est lui-même relativiste en mettant sur le même plan disons l’enseignement du Magistère en ce qui concerne la Foi (i.e. ce qu’on appelle l’enseignement dogmatique au sens premier du terme) que ce qu’il dit par exemple à  propos du travail ou de l’Europe. On a parfaitement le droit de ne pas être d’accord avec le pape et les évêques sur des points tant que ce n’est pas de “vérité définie”. C’est exprimé très clairement par exemple dans le décret “Unitatis redintegratio”, ou voir par exemple l’article “vérité catholique” (l’adjectif “catholique” signifie que c’est par opposition à  “vérité de foi définie”) dans n’importe quel dictionnaire de théologie catholique. Dans le cas qui nous intéresse, il faut noter que les anglicans auront le droit de garder leur liturgie. Autrement dit, ils n’adopteront pas la notre.

    Ensuite en ce qui concerne l’actualité, je ferais une lecture un peu plus nuancée en faisant remarquer que ça concerne avant tout les anglicans qui ont déjà  quitté formellement ou de facto la communion anglicane (le TAC) par exemple. Entre fonder une petite église sectaire de plus et rejoindre une grande église, je préfère la deuxième option. Ensuite, le premier gagnant de l’affaire est Rowan Williams lui-même. La communion anglicane était devenue de plus en plus ingérable du fait des multiples lignes de fracture (low church/ high church, libéraux/ ultra-conservateurs…) Pour souligner l’extrême diversité théologique, on peut évoquer Spong qui ne croit pas à  la Résurrection et est vaguement theiste, les évangéliques autour d’Akinola qui ont une théologie punitive plutôt primaire et qui ne rejoindront jamais les catholiques, les anglo-catholiques qui ont la même sensibilité sacramentale que les catholiques…. Bref, la communion anglicane devait exploser tôt ou tard et se recentrer sur les fondamentaux. Le départ des traditionalistes et des libéraux permettra à  Rowan Williams de recentrer et de donner une cohérence théologique à  l’ensemble.

  2. 22 octobre 2009

    Ah, d’abord ça ne marche pas parce que Carlos Goshn est le patron de Renault-Nissan, pas de Peugeot-Citroën !

    Pour le reste, et même si l’église anglicane est née de manière un poil absurde, je trouve cette affaire assez triste. Les anglicans sont un bon mix de pompes grandioses à  la romaine (belles cérémonies, belles églises…) et de progressisme protestant. Si j’étais croyant, chrétien et, tout de même, soyons sérieux, anglais, je crois que cette église m’intéresserait assez (mais ça fait beaucoup de “si”).

    â–º Oui, c’est bien ça: dans ma métaphore il est Mgr Williams reçu à  Rome par le pape il y a quelques mois… Mais bon, je suis d’accord que Goshn a plus le profil d’un Jean Paul II ou d’un pape guerrier que de l’intello égaré dans sa barbe de Lambeth Palace.

  3. Proteos
    22 octobre 2009

    Il se pourrait bien qu’en fait ce deal puisse satisfaire tout le monde et expliquer l’attitude de Mgr Williams. Depuis 20 ans ou presque, la question de l’ordination des femmes hante l’église anglicane. Depuis est apparue la question de l’ordination des homosexuels. En ouvrant la porte vers l’église catholique, il se débarrasse du problème et se retrouve avec une église plus uniforme. Il perd un magistère mondial, mais il est plus symbolique qu’autre chose. Le pape, lui, gagne un outil génial: avec un rite proche du catholique romain, il autorise divorce et prêtres mariés. Le manque de prêtres est criant, notamment en Europe. Rien qu’autoriser les hommes mariés soulagerait énormément le papauté. Pour ce qui est du divorce, c’est de plus en plus dur de les laisser officiellement à  la porte du fait de leur nombre. Bref, l’OPA est-elle si hostile que cela?

  4. 22 octobre 2009

    Oh pétard ! Je t’ai lu de travers !

Les commentaires sont fermés