Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Sommet mondial de la gauche de gouvernement

Il s’est tenu en Afrique du Sud et vient de se terminer. Depuis la première rencontre tenue à  Washington en 1999 entre Bill Clinton, Tony Blair, Gerhard Schröder, Wim Kok et Massimo d’Alema, la Progressive Governance Conference en est à  sa septième édition. Sa cheville ouvrière est le Policy Network de Peter Mandelson. Le commissaire européen travailliste britannique était d’ailleurs de la partie, comme aussi Pascal Lamy, le socialiste français qui dirige l’OMC.

L’originalité de la formule, c’est son périmètre à  géométrie variable selon le principe “Malheur aux vaincus” (ou, pour le dire plus positivement, l’accent mis sur les politiques progressistes réelles): c’est un sommet entre chefs d’Etat et de gouvernements réformistes et leurs collaborateurs, les chefs de partis d’opposition ne participent qu’à  une table ronde préliminaire. Lorsque les invitations sont parties, le Canada et la Pologne étaient encore membres… Pour le reste, le site Internet de la Conférence ne dit pas encore grand chose de son contenu.

Un commentaire

  1. 17 février 2006

    Je me demande si la gauche française était représentée par ses 27 courants respectifs !

Les commentaires sont fermés