Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Le gouvernement Fillon: un délectable esprit de revanche

Le gouvernement nommé par Sarkozy m’enchante pour des raisons troubles.

  • Le premier ministre prend sa revanche sur sa mise à  l’écart par Chirac. De plus, il est présenté comme effacé.
  • Alain Juppé a payé pour les autres, et pour Chirac dit-on. Il n’est pas particulièrement populaire, avec son étiquette d’intello premier de la classe. Sa conversion à  l’écologie (que j’ai apprise aujourd’hui) ne devrait pas augmenter sa cote, tant le souci de l’environnement n’est pas dans les gènes français.
  • Christine Boutin a été une égérie antiPaCS à  abhorrer, bien sûr, et une dévote brandisseuse de Bible qui a vénéré Jean-Paul in situ. Mais, semblable aux chrétiens piétistes abolitionnistes, ancêtres des évangéliques, elle m’a paru sincère dans son souci du sort des prisonniers et d’autres exclus.
  • Roselyne Bachelot a gagné une grande sympathie chez les gais pour avoir pleuré, comme Christine Boutin, à  propos du PaCS – mais c’était pour des motifs diamétralement opposés. Le ralliement de cette authentique gaulliste à  Nicolas Sarkozy a dû en désespérer plus d’un, à  gauche comme au centre-droit.
  • Rachita Dati est une beure aux origines plus que modestes. Son itinéraire a des airs de rêve américain – donc un cauchemar français à  gauche comme à  droite. Cependant, son talent, son intelligence, sa classe empêchent de la taxer d’alibi.
  • Bernard Kouchner et les trois autres sont désormais honnis, excommuniés du PS. Comme si cela ne suffisait pas, Bernard Kouchner a osé dire, répéter et assumer qu’il comprenait les raisons de l’intervention en Irak, même s’il la désapprouvait.

En résumé, plus de la moitié de ce gouvernent est faite d’exclus, de parias, de has been, de tue-l’glamour, d’impolitiquement corrects. Comme disait Jésus, “les derniers seront les premiers”[1]. Certes, ces personnes n’ont pas été tout à  fait des réprouvé-e-s, elles n’ont pas (encore?) bu le calice jusqu’à  la lie. Il n’empêche: cet aspect-là  du nouveau gouvernement m’enchante et je suis impatient de voir ce que ça va donner.

COMPLEMENT DE FRANCOIS DU 19.05 à  8h50: J’en profite pour raccrocher mes considérations, bien plus terre-à -terre…

Notes

[1] Par ex. en Luc ch. 13, v. 30.

7 commentaires

  1. Esurnir
    19 mai 2007

    “Roselyne Bachelot a gagné une grande sympathie chez les gais pour avoir pleuré, comme Christine Boutin, à  propos du PaCs – mais c’était pour des motifs diamétralement opposés. Le ralliement de cette authentique gaulliste à  Nicolas Sarkozy a dû en désespérer plus d’un, à  gauche comme au centre-droit.” J’ai pas trop suivi l’episode, peut-on avoir un rappel rapide ?

  2. 19 mai 2007

    manquait plus que Vanneste à  la famille et ton trouble était achevé :)))))

  3. @ Esurnir: Lors du débat sur le PaCS à  l’Assemblée nationale, en novembre 1998, Roselyne Bachelot a été la seule députée de droite à  soutenir le PaCS. Tant par leur contenu que par leur forme – elle s’est exprimée avec beaucoup d’émotion – ses interventions ont à  leur tour ému et mis du baume sur les coeurs blessés par les propos de Christine Boutin (sans parler de la manifestation anti-PaCS qui envoyait “les pédés au bûcher”).

  4. 19 mai 2007

    Moua… Cette analyse fonctionnerait avec tout gouvernement. En politique on est forcément le paria de quelqu’un. A part Boutin et Besson, pas convaincu pour les autres…

    Tu oublies Juppé, repris de justice ?

  5. Guillaume Barry
    19 mai 2007

    @ jani-rah: Juppé en repris de justice m’était tellement évident que, par respect pour cet homme qui ne m’ a pas fait de mal, je me suis borné au sous-entendu dans “a payé pour les autres”. Il me semble avoir connu des gouvernements comportant davantage de ministres lisses que parias/traîtres/déçus-de-personne, à  commencer par un certain Raffarin. Mais c’est peut-être une illusion d’optique. Je persiste dans mon enchantement, qui va plus loin qu’un être-déçu-en-bien comme on dit chez nous, car j’aurais voté Royal. Pourvu que ça dure

  6. 20 mai 2007

    Je ne comprends pas vraiment ce qui vous enchante dans la composition de ce gouvernement! vous n’allez pas au bout de votre raisonnement! et vous pensez vraiment qu’il s’agit d’un gouvernement de paria, d’exclus?

    Je ne vois pas trop Hortefeux, Fillon, Juppé et les autres comme des exclus! il s’agit quand même d’hommes politiques qui sont là  depuis une vingtaine d’années dans le circuit politique. alors oui, certains ont été jugés, ont traversé des moments de disgrâce, d’autres ne sont pas hétéro, mais finalement je trouve que c’est un peu le lot de chaque être humain, d’avoir une particularité qu’on peut bien sûr exploiter médiatiquement, par exemple les origines de certains, mais franchement il ne faut pas tomber dans ce piège voulu par le nouveau président! Ce gouvernement ne constitue en rien une rupture, 5 ministres venant du précédent gouvernement.

  7. 22 mai 2007

    Quand je dis que je suis la bonté même… Et personne ne veut me croire ! Merci Guillaume, opur votre perspicacité.

Les commentaires sont fermés