Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Le couple gay: bon pour les hétéros!

Les quelques nostalgiques qui voyaient avec méfiance la renvendication de l’égalité pour les couples de même sexe parce qu’elle éloignait les gays et les lesbiennes de leur vocation de successeurs du prolétariat comme ferment de la révolution avaient donc raison: le “mariage gay”, loin d’être subversif (comme le craignent, pour leur part, les milieux traditionnalistes et religieux), conforte le mariage hétéro et la famille! C’est en tout cas ce que suggère une étude de William Eskridge et Darren Spedale (sic) publiée par Oxford University Press et présentée en détail sur Volokh Conspiracy (via Instapundit).

5 commentaires

  1. 2 novembre 2006

    C’est une évidence ! Le but du mariage est de créer des cellules stables au sein desquelles élever les enfants et leur transmettre une filiation. Que les gays et lesbiennes souhaitent s’inscrire dans ce modèle est rassurant.

  2. Abu Ismael Al Masri
    2 novembre 2006

    Je crois simplement que les gays dans leur quête désespérée du mimétisme hétéro tombent dans les pires clichés de l’imaginaire du couple parfait. Nous savons que dans les faits, il en est autrement bien entendu. L’altruisme sexuel de cette catégorie de la population dépasse largement les normes en vigueur mais ici l’esthétisme bourgeois vient au secours du dérèglement des sens.

  3. 2 novembre 2006

    @ Abu Ismael Al Masri: Voilà  qui est bien envoyé. Comme je voudrais que les défenseurs du point de vue adverse aient la même verve. Mais c’est incomplet, vous n’atteignez pas toute la réalité. Il existe en effet des individus concrets, homos ou hétéros, qui souhaitent formaliser leur couple, non pas en vertu d’un imaginaire, non pas au nom de l’esthétisme bourgeois (peut-être aussi à  cause de ces facteurs) mais simplement, d’abord, en vertu des sentiments qui les lient, parce qu’ils tiennent l’un à  l’autre. Y compris physiquement. Tant que le mariage (ou le partenariat) leur est inacessible, bien des gais auront la mentalité du renard qui trouve les raisins trop verts et bons pour les goujats. Dans ce cas-là , le mépris des valeurs bourgeoises sauve la face, et n’est d’ailleurs pas dénué de toute légitimité.

  4. 3 novembre 2006

    Mariage gay et équilibre social

    François, du Swissroll a relayé hier un article intéressant sur l’impact qu’a le mariage gay sur le mariage hétérosexuel, et sur la famille. Pour faire très court, l’idée est que, loin de remettre en cause la sacro-sainte organisation de…

  5. 10 novembre 2006

    Du mariage homosexuel au conformisme de soumission

    Comme promis la semaine dernière je poursuis ma petite réflexion issue du billet du Swissroll sur le mariage des homosexuels. J’avais indiqué dans mon premier billet qu’il s’agissait notamment pour eux de rétablir une forme d’équilibre…

Les commentaires sont fermés