Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Gros mots: après libéral, démocrate?

Curieuse tribune d’un membre du bureau national du PS français, François Delapierre, dans Le Monde de ce matin. Il relève la situation étonnante dans laquelle « un membre du gouvernement sur cinq avait au début de l’année sa carte du PS », mais est prêt à  se reconnaître des points de compatibilité avec des politiciens de droite. …

Lire l'article

Je vole sans CO2 (ou: tout vient à  point à  qui sait attendre)

Il y a trois ans, dans la foulée de ce billet, j’avais écrit à  Stelios, le charismatique fondateur d’easyJet, imaginant avec la modestie qui me caractérise qu’il ne lisait pas forcément ce blog. Enfin, j’avais simplement utilisé la formule figurant sur le site permettant de communiquer toute critique ou suggestion à  l’intention de l’entreprise. Je …

Lire l'article

Jouez au Kiladikan

1. C’est de ce qui n’appartient ni à  toi ni à  tes sujets que tu peux être plus généreux donateur, comme le furent Cyrus, César et Alexandre. Dépenser le bien des autres, en effet, ne nuit en rien à  ta réputation, mais l’enrichit. C’est seulement le fait de dépenser ton bien qui est néfaste.

2. Tandis que les individus tendent, poussés par leur égoïsme à  l’atonie sociale, l’Etat représente une organisation et une limitation. L’individu tend continuellement à  s’évader. Il tend à  désobéir aux lois, à  ne pas payer les impà´ts, à  ne pas faire la guerre. Peu nombreux sont ceux – héros ou saints – qui sacrifient leurs biens sur l’autel de l’Etat. Tous les autres sont en état de révolte potentielle contre l’Etat. Les révolutions des XVIIe et XVIIIe siècles ont tenté de résoudre ce conflit qui est à  la base de toute organisation sociale d’Etat en faisant surgir le pouvoir comme une émanation de la libre volonté du peuple. C’est une illusion de plus.

La réponse est sous le chapà´.

Lire l'article

"Facebook or not Facebook? That is the question"

Ca a commencé avec l’invitation d’une amie britannique plutôt excentrique: je pouvais ne pas donner suite. Mais la suivante est venue d’un blogueur romand tout ce qu’il y a de plus sérieux, intello et père de famille… Bref, dois-je me résoudre à  surfer sur la dernière vague du Net? Ou puis-je me permettre de l’observer …

Lire l'article

Des dixièmes de points qui vous font ou vous défont un parti?

Pour un parti A qui a perdu 1.1 % d’intentions de vote depuis le dernier sondage, on dit qu’il « plonge » à  14.4 %[1] Pour un parti B qui n’ »égare » que 0.2 % [2] pour passer à  15 %, on dit qu’il devient la troisième force politique. C’est que le parti B « Poussé par sa volonté

Lire l'article

La gauche moderne des Gracques

Retour de vacances, qui furent excellentes, merci! Et le plaisir de lire ce matin dans Le Monde le manifeste pondu par les Gracques, Pour une gauche moderne. Une société plus juste, Une politique plus vraie (5 principes) et 15 valeurs pour agir: on s’émerveille de pouvoir lire en français des choses simples énoncées tranquillement, avec …

Lire l'article

Gog et Magog vus de Lausanne

Le Matin Dimanche d’aujourd’hui[1] annonce qu’un professeur d’Ancien Testament, Thomas Römer de l’Université de Lausanne, a été, en 2003, consultant théologique du président Jacques Chirac. C’est déjà  un scoop en soi. Mais la suite est encore plus décoiffante. La question portait sur un élément de l’apocalyptique vétéro-testamentaire, à  savoir le conflit entre Gog et Magog. …

Lire l'article

Jean Baptiste, Jésus et la fin du monde

Dimanche dernier, comme allusion y a été faite dans le billet précédent, votre serviteur prêchait sur la fin du monde (voilà  pour le teasing) chez Jean Baptiste et Jésus. Vous pouvez lire la prédication ici ou ici (fichier PDF).

Lire l'article

Dérapages divers au sujet du jeûne

A mon avis, voici le meilleur article de circonstance que j’aie lu depuis longtemps sur le Jeûne genevois. Une chose me navre (et il faudrait donc vérifier), c’est la deuxième phrase Tant que pestes et famines furent tenues pour expressions de la colère divine, il fallait amadouer le Tout-puissant par des prières et des jeûnes.

Lire l'article