Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Blair en campagne (II)

Après Londres, Tony Blair a prononcé devant le parlement australien le deuxième volet du tryptique annoncé pour présenter / défendre / promouvoir sa vision globale de la politique internationale, qui lie entièrement sécurité, démocratie, développement et protection de l’environnement. A lire!

COMPLEMENT DE 1h54: Et s’il visait la succession de Kofi Annan comme secrétaire général de l’ONU? Ce n’est pas vraiment que je le lui souhaite (dans le genre charrue à  chien[1], ce n’est guère mieux que premier ministre britannique, et sans guère les satisfactions que la fonction procure quand même), mais il laisserait indéniablement la place à  Gordon Brown la tête haute…

Notes

[1] « Charrue à  chien(s?) » semble relever strictement de l’argot politique romand pour désigner une mission impossible, une recherche Google est bredouille.

5 commentaires

  1. 30 mars 2006

    Il complètement exclu que le Secrétaire Général soit issu d’un des membres permanents. D’ailleurs, tous les secrétaires généraux précédents proviennent de « petits » pays, voir de pays neutres.

  2. 30 mars 2006

    je me sens très honorée. J’allais dire (moins bien) la même chose

  3. A tout principe ses exceptions, cela plairait tellement à  ceux qui n’attendent que son départ de la tête du gouvernement… Mais j’ai soutenu exactement cette thèse à  propos du président permanent du Conseil européen dans le Traité constitutionnel, sur lequel certains « grands pays » (la France et le Royaume-Uni pour une fois d’accord) semblaient entretenir des visées qui me semblent très maladroite: il est bien plus vraisemblable que ce soit un Finlandais, un Portuguais ou un Slovène… Subsidiairement (et ça peut aussi arriver tant pour l’UE que pour l’ONU), celui qui occupe une telle fonction peut aussi se retrouver à  justement agir contre les intérêts qu’on lui prête.

  4. 31 mars 2006

    Par ailleurs, la tradition de l’ONU veut que le secrétaire général vienne chaque fois d’un continent différent (normalement sur une période de dix ans : Bouthros Bouthros Ghali n’a pas été réélu, mais Kofi Anan l’a été, puis réélu, ce qui fait que l’Afrique occupe le poste depuis quinze ans). Est-ce le tour de l’Europe ?

  5. 31 mars 2006

    François, pour une fois je suis d’accord avec toi :-) D’ailleurs, pas besoin de TECE, Barroso vient déjà  d’un « petit » pays …

Les commentaires sont fermés