Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

De retour

Le blog était léger ces derniers temps: Guillaume Barry est toujours très accaparé par ses autres activités, et j’étais de passage à Genève pour quelques jours, comme à la fin de chaque mois, où je suis rarement au clavier.

En rattrapant la consultation de mes blogs favoris, j’ai relevé quelques infos intéressantes:

– Une interview des auteurs du livre In Denial: Historians, Communism and Espionnage, par un Américain lui-même fils de dissident soviétique. Ils s’interrogent sur la poursuite de l’aveuglement de certains intellectuels à l’égard du régime soviétique et sur l’absence dans la plupart des cas de procès ou d’un processus du type Vérité et réconciliation, tel qu’il a eu lieu en Afrique du Sud après l’apartheid (signalé par Andrew Sullivan).

– Une excellente réponse de Johann Hari (un chroniqueur de The Independant que je tends un peu à considérer comme mon double: d’origine suisse, gay, blairiste et pro-intervention en Irak…) à des adversaires de l’intervention. Il illustre la contradiction dans laquelle se trouve se trouve une gauche « plus pure que pure » par l’exemple de John Pilger, l’une des stars de l’alter-mondialisme tiers-mondiste britannique: il fut l’un des premiers à défendre la cause du Timor occidental, prêchant dans le désert pendant des années; mais lorsqu’enfin la communauté internationale est intervenue, il était contre… (relevé chez Harry’s Place).