Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Démographie et polémique

Peut-être fais-je preuve d’une méfiance paranoïaque; mais la page du Monde de ce jour, sur la base d’un bilan démographique 2003 publié par l’Institut national français de la statistique et des études économiques (INSEE) me paraît poser plus de questions qu’elle n’apporte de réponses.

Poursuivant sur la voie de la dénonciation des victimes de la canicule de l’été dernier, le journal souligne qu’on a enregistré 549’600 décès en France métropolitaine en 2003, soit 15’517 morts de plus qu’en 2002 (+ 3%). Et de publier une « courbe de la mortalité depuis 1946″ montrant qu’elle remonte depuis 2000 (avec une forte accélération en 2003) alors qu’elle diminuait depuis les années 70 et 80. Je veux bien, mais la variation du nombre de morts en valeur absolue, sans la situer en regard de la population totale, ne me paraît pas pouvoir signifier grand chose (l’étude de l’INSEE [pdf | 273ko], elle, donne le taux: il est passé de 8,9 morts pour 1000 habitants à 9,1, ce qui était par exemple le taux des années 95 à 99). Et la mort n’est tout de même pas de même nature que la courbe des accidents de la route, où il est légitime de vouloir tendre vers 0 et donc se féliciter de toute diminution et s’inquiéter de toute augmentation.

C’est ainsi que, dans un tableau, Le Monde donne une donnée qui me paraît significative: de 1994 à 2003, la proportion des personnes de 65 ans et plus est passée de 14,6% à 16,1%: cela signifie un accroissement de 10,27% de la part de ce groupe d’âge…

Dans un autre genre, je ne peux m’empêcher de trouver suspecte la mise en avant du nombre cumulé de PaCS depuis fin 1999 (100’000) alors que pour le mariage ce sont les chiffres annuels qui sont donnés: 273’300 mariages en 2002 et 25’000 PaCS la même année (précision: le PaCS est une institution conférant des droits limités aux couples homos ou hétéros).

A la décharge du Monde (dont le travail s’est limité à décalquer sa source), mais à la charge de l’INSEE: en réalité, ces approximations sont dans la présentation de l’étude elle-même, où manifestement le souci de mettre en valeur la communication l’emporte sur le scrupule scientifique.