Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Terrorisme: et si l’on essayait la négociation?

Il n’y a plus qu’à se réfugier dans l’humour… et à prendre au sérieux le type de raisonnement illustré par une lettre de lecteur au Times de Londres, samedi: les bombes de Madrid ne doivent pas conduire à reprendre de plus belle la guerre à outrance contre le terrorisme, mais illustrent au contraire l’échec d’une approche exclusivement fondée sur la confrontation, qui ne laisse pas place au dialogue et au compromis.

Touché par la grâce, Scott Burgess a développé cette idée sur son blog The Daily Ablution en esquissant comment ce dialogue pourrait s’ouvrir, dans une lettre des puissances occidentales à « Cher Oussama ». Si vous lisez l’anglais, précipitez-vous!

Pour les autres, je résume:

Il semble que vous êtes fâché contre nous parce que notre culture est corrompue et décadente… Dans un esprit de compromis, nous serions disposés à prendre les mesures suivantes:

- l’homosexualité et l’adultère seront punissables par lapidation

- les femmes devront toujours être accompagnées par un parent de sexe masculin

- l’enseignement du christianisme encourrera la peine de mort

- la musique sera interdite

- les filles n’auront plus accès à l’éducation

Une négociation suppose des concessions de part et d’autre. Dans cet esprit, nous vous demandons de réduire vos ambitions de 50%: au lieu de faire exploser 10 bombes dans le métro, limitez-vous à cinq…

Nous nous rendons compte que nous demandons beaucoup… A titre de geste de bonne volonté, nous supprimons d’ores et déjà, sans obligation de votre part, le droit de vote des femmes. Merci de bien vouloir considérer notre proposition, faites-nous savoir ce que vous en pensez en envoyant une cassette à Al Jazzira.

(Via Laurent Le Polyscopique)