Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Vocabulaire: la réforme

Ainsi donc mille personnes, dont 70 députés, se sont réunis à la Maison de la Chimie à Paris pour de premières « rencontres de la réforme ». Je sais bien que j’affiche mon âge en disant cela, mais cela me fait un peu mal de voir que le mot est désormais (et pas sans raison) associé à la droite — au point d’ailleurs que quand un gouvernement de gauche réforme, comme en Allemagne, ses partisans comme ses adversaires sont persuadés qu’il mène une politique de droite! Naguère, de Mendès France dans les années 50 jusqu’aux années 70 avec Jean-Jacques Servan-Schreiber, le mot et la chose appartenaient à la gauche: la Manifeste radical Ciel et Terre était une tentative originale de donner un contenu à la gauche libérale qui avait 20 ans d’avance sur la Troisième Voie de Clinton et Blair. Le Congrès d’Epinay en 1971 puis le Programme commun de gouvernement dessinèrent un autre cours, au moins jusqu’à ce que, en 1983, Mauroy et Delors parviennent à briser l’étau; l’esprit de réforme fut brièvement repris par Giscard d’Estaing après sa victoire de 1974 (premier gouvernement Chirac!).

Aujourd’hui ce courant est encore incarné par un Christian Blanc et le mouvement L’Ami public qu’il avait lancé avant l’élection présidentielle de 2002. Mais de rocardien Christian Blanc est devenu député UDF…

La gauche, elle, ne paraît plus savoir faire autre chose que « résister ».