Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

Un "non" pro-européen?

Dans la campagne autour du du référendum français du 29 mai, il me semble qu’un courant n’a pas encore de représentant: celui des pro-européens écoeurés par l’immobilisme activiste et nombriliste de leur pays, de la gauche à  ce qui tient lieu de droite. Les dernières de Chirac, du sommet avec Poutine auquel Zapatero s’est pitoyablement prêté à  la levée de l’embargo sur les ventes d’armes à  la Chine en passant par son anti-libéralisme primaire, m’amènent presque à  souhaiter que le « non » l’emporte: cela vaudrait mieux que de perpétuer l’aveugement qui amène les Français à  croire en toute inconscience que l’Europe, c’est la France, et la naïveté des 24 autres gouvernements qui persistent à  ne pas dire que le roi est nu.

2 commentaires

  1. 24 mars 2005

    Entendu Alain Madelin ce matin sur Europe 1 qui était tout à  fait sur cette ligne. Sauf sur le non tactique, évidemment.

  2. Je reconnais que le « non tactique », comme tu dis, est le vertigineux privilège de celui qui n’est pas appelé à  voter (ressortissant d’un pays lui-même encore à  des années-lumière d’adhérer à  l’UE!). J’espère avoir des raisons de revenir à  de meilleurs sentiments (voire de meilleures fréquentations) d’ici le 29 mai ;-) .

Les commentaires sont fermés