Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

OPA de Mittal Steel sur Arcelor

Une différence que je perçois entre la blogosphère française et l’anglo-saxonne, c’est le caractère moins didactique, plus allusif, de la première. On écrit entre gens qui se comprennent à  demi-mots, il n’est pas nécessaire de tout expliquer. C’est évidemment une erreur car on ne choisit pas ses lecteurs… Et c’est un comportement élitiste assez méprisant pour la plèbe.

Ce qui m’inspire cette réflexion morose, c’est le silence assourdissant des blogs qui ne sont ni alter ni libertariens sur l’attitude invraisemblable des politiciens français à  l’égard de l’OPA du No 1 de l’acier (société néerlandaise dont l’actionnaire principal est un Indien domicilié à  Londres) sur le No 2 (société luxembourgeoise résultant elle-même de la fusion de trois entreprises), comme de juste toutes tendances confondues: même Bayrou l’indépendant a manqué une occasion de se différencier. Alors même que, entre happy few, personnes intelligentes et modernes, l’affaire est entendue.

Cela nous donne un billet fataliste chez DirtyDenys, une prémonition ô combien juste chez Alain Lambert (la position d’ancien ministre offre la consolation de la lucidité), une allusion au détour d’un commentaire d’Emmanuel en réponse à  Econoclaste. Mais personne (je rectifierai dès que possible… si, si, ça vient: voir les commentaires et trackbacks!) pour chroniquer Thierry Breton pontifiant sur les OPA hostiles (quant il n’a pas été gêné de celle d’Arcelor sur le canadien Dofasco ou de celle de Saint-Gobain sur le britannique BPB) et traitant pratiquement Lakshmi Mittal de va-nu-pied, tout en admettant qu’en l’espèce il n’est habilité à  s’exprimer ni comme régulateur, ni comme actionnaire (contrairement au Luxembourg ou à  la Belgique); « Disneyland Paris » Fabius dans ses accents les plus anti-capitalistes mitterrandiens et même Dominique Strauss-Kahn prêt à  s’opposer à  cette « OPA du tiers-monde » (ces Indiens, pour qui se prennent-ils); ou ce sous-ministre s’indignant de cette « affaire de gros sous ».

Exactement: les destinataires d’une Offre Publique d’Achat (d’actions), ce sont les actionnaires, pas les pouvoirs publics. Et les règles à  respecter relèvent de l’Union européenne et d’elle seule, pas de la place du village gaulois.

25 commentaires

  1. Gus
    31 janvier 2006

    Va falloir te faire une raison, camarade : sur la toile franco-française, il n’y a que les indécrottables dialecticiens généralement gauchisants profonds (qui s’imaginent que leur style lourd et truffé d’excellentes références est nécessaire pour enfoncer les portes ouvertes à  Mach 2) et quelques bloggers qui estiment utile de commenter l’attitude trop souvent risible des hommes publics français, leurs bruissements de robes et d’hermines, là  où tout le monde a abandonné depuis bien longtemps : n’oublie pas que les plus jeunes d’entre eux sont entrés dans la vie publique il y a environ 15 ans : donc, c’est bon, on les connait….

    Franchement, réfléchissez-y deux minutes : un chouchou de chirac, ex-auteur médiocre de SF , connu pour un passé d’anti-communiste primaire et de zéloterie à  Alain Minc pris au sérieux ? en France ?

    Commenter un type pareil reviendrait, au mieux, à  atténuer la méfiance bien naturelle que nos concitoyens vouent à  ces gens suffisamment attirés par le pouvoir poiur souhaiter l’exercer. Donc, autant se taire?

  2. 31 janvier 2006
  3. 31 janvier 2006

    J’avoue qu’il nous refont le coups à  chaque fois et qu’il n’y a pas grand chose à  dire sur ce genre d’hypocrisie des politiques reprises par tous les médias classiques, je pense que la France d’en bas sait très bien à  quoi s’en tenir, inutile de remplir les blogs sur le sujet …

  4. 31 janvier 2006

    @Gus: euh, je comprends pas tout…

    @Guillermo: bon, ça fait un jour ou deux que je t’ai ajouté au blogroll, maintenant il faut que je t’ajoute à  mes lectures régulières…

    @Laurent: non, ça me paraît une vision trop fataliste.

  5. Gus
    31 janvier 2006

    Bon, alors on va dire qu’on peut aimer lire les analyses d’Izraelewicz (en plus, c’est un véritable économiste : « ça fait riche », comme on dit) :

    L’approche, il est vrai, tranche : « …ce qui compte, ce sont d’abord les faits, qu’il faut les regarder tels qu’ils sont. Avant d’en débattre. »

    http://blogs.lesechos.fr/rubrique.php?id_rubrique=3 http://blogs.lesechos.fr/article.php?id_article=304

    « On comprend mieux le monde à  travers l’économie. »

  6. 31 janvier 2006

    Gus : Izraelewicz est un vrai économiste???

  7. 31 janvier 2006

    <<Et les règles à  respecter relèvent de l’Union européenne et d’elle seule, pas de la place du village gaulois.>>

    Oui, oui, j’ai prévu une note sur le sujet sur Publius, patience… (je promets qu’elle sera en ligne au plus tard ce week-end) Sinon, je suis assez d’accord avec Laurent Guerby, l’énorme majorité se fout des clowneries des politiques sur le sujet.

  8. Gus
    31 janvier 2006

    Emmanuel: Ha ? Il me semblait qu’avant le CFJ (promo 78), il avait été diplômé d’HEC et docteur es sciences économiques, mais je n’ai pas vérifié mes sources… j’ma’ptet gourru

  9. jpp
    1 février 2006

    Découvrez les réactions des abonnés du Monde.fr sur l’opa Mittal/Arcelor: il sont plus « réalistes » que vous ne l’affirmez…

    Romain
    30.01.06 | 16h31
    Reactions extremement violentes, alors que sans faire preuve de « patriotisme economique » (je vais bosser en Inde ds 3 mois, conscient de l impossibilite de trouver du boulot en France), c tres mauvais pour l’Europe que les brevets d’Arcelor partent en Asie. Pechiney, c etait bp de promesses d’Alcan et il ne reste plus rien en France… meme si bien sur, le vrai echec de notre modele est de ne pas reussir a creer des firmes assez puissantes pr lutter a armes egales ds le monde:merci aux PS & CGT!

    ufoot
    30.01.06 | 15h55
    Eh oui M. Breton, la loi du plus fort est toujours la meilleure… quand on est le plus fort! Et quand c’est à  son tour d’être mangé on couine on râle et on dit « hou la la c’est pas juste vous n’avez pas de projet cohérent! ». Mort de rire. De toutes façons actionnaires français ou indiens l’un comme l’autre licencieront et iront faire travailler au moins cher là  où les conditions sociales sont déplorables, pardon, compétitives. Bref, on s’en fout de la localisation du siège social.

    albin p.
    30.01.06 | 15h31
    Les entreprises savent bien qu’elles peuvent etre victime d’OPA hostile. elle n’en s’en prive pas d’ailleurs pour prendre le controle d’autres sociétés. Mais est ce que cet ersatz de partiotisme deviendrait une autre defense? MITTAL semble être detenu à  90 % par la famille MITTAL qu’en est donc de l’actionnariat de ARCELOR? comment le deuxième groupe mondial peut il etre racheter par un self made man indien? sans autre defense que ce patriotisme economique desuet!

    PatLeChat
    30.01.06 | 14h44
    Si Arcelor en est là , c’est précisement parce que M. Breton n’a jamais eu de projet industriel pour Arcelor et qu’il a diminué les capacités de production du groupe en privilégiant la rentabilité à  cours terme sans anticiper la hause de la demande… Cet echec, c’est son echec! Et aujourd’hui il gère la France de la même façon en privilégiant le clientélisme et en diminuant les crédits pour la recherche… Et demain on s’étonnera que la Chine et l’Inde nous rattrapent.

    RAINIER IV
    30.01.06 | 14h40
    tiens, les indiens on leur envoie le clemenceau bourré d’amiante, et eux en retour ils vont nous manger tout cru, terrible retour de manivelle, l’histoire est en mouvement, ca va être saignant et cruel pour ceux qui resteront figé droit dans leurs bottes arc-bouté sur leur fameux Modèle Social Français, plus connu mondialement sous son vrai nom de MSF : MEDECINS SANS FRONTIERES, Mr Mittal achevez nos souffrances svp, tirez sur l’ambulance à  coup de lance-flammes!!!

    albert II
    30.01.06 | 14h35
    Breton peut réitérer ses plus vives préocupations, il ne peut rien contre les actionnaires et le marché, c’est terrible de voir un top manager jouer avec les peurs et l’inculture économique des français, ouvrez les yeux mes chers compatriotes, nous ne sommes plus en 1946 mais en 2006, LE MARCHE EST LIBRE ET MONDIAL, plus vite nous comprendrons tous ça, plus vite nous retrouverons la croissance et le plein emploi, ou alors fermez les frontières et devenons la nouvelle corée du nord!

    Fabio F.
    30.01.06 | 14h16
    Difficile pour le gouvernement français de contrer Mittal. Sur quelle base pourrait-il le faire? Mittal a respecté toute la procédure européenne. Il n’envisage pas de fermeture d’usines en Europe. Qui plus est, Mittal est une entreprise anglaise, donc européenne. Comment alors refuser l’OPA tout en prônant le « patriotisme européen »? Et à  supposer qu’on la considère indienne à  cause de la nationalité de son propiétaire, ne voulions-nous pas un monde multipolaire pour contrer les USA? Le voilà !

    X-man
    30.01.06 | 13h28
    M. Breton avait un projet industriel pour France Telecom ou Thomson avant quand il était PDG et qu’il faisait lui aussi des OPA? Dure loi du libéralisame!!! Merci les indiens pour la leçon de capitalisme qu’ils nous donnent!

  10. 1 février 2006

    @François: en quoi mes propos sont fatalistes ?

    Je me suis battu comme beaucoups d’autres contre des projets hypocrites comme le TCE, et avec succes. Je ne vote pas pour les hypocrites qui d’un coté font absolument tout au niveau législatif (lois et traités) pour que ce genre d’affaire arrive et avec des conséquences amplifiées et ensuite crient au loup. Les quelques discussions que j’ai eu sur le sujet montre qu’une écrasante majorité des gens ne sont pas dupes de ces discours hypocrites. Il y a les médias classiques qui ne disent rien, mais je n’ai pas de télévision (pas de redevance), et je n’achète plus depuis longtemps les journaux de complaisance (comme de plus en plus de monde) et j’execre publiquement les journalistes qui sont complices de ce système (Le Monde en tête).

    Ces discussions, votes et non-achats finiront par porter leurs fruits tout comme pour le TCE, ce n’est juste pas instantané « comme à  la télé » et il faut perseverer.

    Laurent

  11. Un post sur arcelor-mittal est dans la to-do list. Je vais essayer de presser le pas de mon côté. Faut pas aller plus vite que la musique non plus :-)

  12. Les sujets du moment

    - cette affaire concentre probablement tous les fantasmes français sur l’économie. Une entreprise étrangère qui cherche à  racheter une entreprise nationale dans un secteur très marqué par l’histoire; un asiatique, nouveau riche, ayant fait…

  13. 2 février 2006

    Il y avait quelque chose sur l’OPA de Mittal dès lundi. Mais pas grand monde ne l’a lu :-( Si ça vous intéresse c’est là 

  14. 2 février 2006

    @Laurent: pardon de ne pas avoir répondu plus tôt. Bon, fataliste n’est probablement pas le mot pour caractériser le malaise dans lequel me laisse ta réaction… Je ne crois pas, moi, qu’ils sont « tous pareils », « font ce qu’ils veulent », et qu’en revanche un peuple d’en bas mythique verrait juste, lui. Ne le prends pas comme une injure mais je vois du populisme dans ce sentiment de rage impuissante (entre quelques brèves satisfactions sans lendemain comme l’échec du TCE). Sur l’OPA de Mittal, je ne sais si tu es contre ou si tu t’en fous, mais moi ce qui me désespère c’est que tous ceux qui estiment (contre la totalité de la classe politique) qu’il faut simplement laisser jouer le marché n’osent pas le dire trop fort: ils ne jouent dès lors pas leur rôle dans le débat public (bon, c’est en train de se réveiller!).

  15. 2 février 2006

    Mon point n’est pas d’être pour ou contre, mais de relever l’hypochrisie entre les actions de certains politiques et leur discours qui est criante sur ce cas particulier, le Canard Enchainé ne se prive pas sur cette affaire. Ce en quoi je rejoint votre opinion, qui est la même que celles des gens avec lesquels j’ai discuté du sujet (de toutes origines sociales).

    Il ne faut pas confondre l’indifférence raisonnée et l’impuissance : sur le sujet de l’OPA qui n’affecte véritablement que les gestionnaires et actionnaires des deux société concernées, les employés étant déja totalement « flexibilisés » en pratique, ils sont bien conscients qu’un patron ou l’autre ne changera rien à  leur avenir et qu’il peuvent consacrer leur energie à  des débats politiques sans aucun doute plus importants pour eux. Bref, si la rage doit s’appliquer quelque part (ce dont je doute), ce n’est clairement pas l’occasion.

    J’espère vous rencontrer un jour pour discuter et dissiper un portrait qui je pense ne me corresponds pas vraiment :).

  16. Gus
    2 février 2006

    Je crois, comme Laurent GUERBY, que personne n’est dupe. D’ailleurs, la presse parle ce soir des « couacs » de Bercy sur le sujet. Mais j’ai trop souvent plaidé pour l’existence d’une conscience bien plus aigà¼e de la réalité des faits chez mes concitoyens (une explication si curieusement originale pour lire l’actualité française de 1995 à  nos jours) pour rater une occasion de redire que tout ceci est certainement évident aux yeux d’une bonne partie du lectorat de la blogosphère.

  17. 3 février 2006

    Très volontiers, Laurent! A Londres si tu y passes ou, à  moins que tu ne sois ailleurs, à  Paris une fois (encore qu’avec tous les copains blogueurs que je n’ai encore jamais vu je ferais mieux de venir seulement pour ça!). Je t’aurais peut-être mieux compris si tu avais enfin ton propre blog… ;-) (et je suis comme Eolas, je tutoie tout le monde, sauf Paxa qui a une mise en garde exprès sur son blog).

  18. 3 février 2006

    Merci pour l’invitation, il faudra bien que je fasse un tour à  Londres ce n’est plus si loin maintenant :). Ou bien sur, sur Paris à  l’occasion.

    Je préfère tutoyer mais je vouvoie sur les commentaires en pratique… Je n’ai pas fait de statistiques, mais notre cher Versac passera peut-être un jour des banales études droite / gauche au grand sujet des vous, tu et mixtes dans la blogosphère :).

  19. 3 février 2006

    Moi, fataliste ? C’est tout le contraire : même si, comme certains l’ont dit, Mittal Steel n’a d’indien que la nationalité de son équipe diriigeante, l’Inde, j’y crois, et depuis longtemps. D’ailleurs, ma cure d’optimisme hebdomadaire se trouve ici. Et l’OPA Mittal, je l’approuve, et j’y souscris.

  20. 3 février 2006

    @Denys: Décidément, il faut que je renonce à  utiliser ce qualificatif… J’ai l’impression que je visais surtout l’anticipation des réactions de la presse et des autorités, et c’est vrai qu’à  la relecture, with hindsight, cela paraît plutôt de la jubilation narquoise… ;-)

  21. 4 février 2006
  22. Salutations

    à€ la requête insistante de nos amis suisses, j’ai finalement passé quelques minutes dans l’excellent tutorial d’installation du logiciel libre dotclear par Olivier Meunier et dans les interfaces d’administration du service mutualisé d’OVH.

  23. 5 février 2006

    Arcelor : de l’hostilité d’une OPA

    François Brutsch interpellait récemment la blogosphère française sur l’affaire de l’OPA hostile lancée par Mittal Steel sur Arcelor. Piqué par la flèche helvète, je veux m’efforcer de relever le défi.

  24. 9 février 2006

    Maintenant que nous sommes sans doute assez seuls, je ne puis m’empêcher de poser une question : certes, je ne me maîtrise plus depuis qu’un blogueur du premier cercle a remarqué mon petit carnet, mais, en tenant compte du fait que je suis aussi l’auteur de ça, ce qui fait de moi, malgré mon âge, un étudiant en master, comme François Briatte, au département sociologie de Paris 8, où travaille Coulmont, à  quoi dois-je le fait d’être placé dans la même catégorie qu’eux ? Les très grandes oreilles de la police cantonale ?

  25. 9 février 2006

    Le choix était entre « Académiques » (et j’étais resté, peu être à  tort, sur l’image d’un blog axé sur les questions économiques) ou « Avisés » (pour les généralistes pas trop militants). Pour l’ensemble de ton oeuvre ce serait indéniablement « Différents ». Mais c’est moi qui suis flatté d’être considéré comme un blogueur du premier cercle! ;-)

Les commentaires sont fermés