Un Swissroll RSS

Webmix

Commentaire de l'actualité (gaie ou non!) sur terre, au ciel, à gauche, à droite, de Genève, de Londres ou d'ailleurs
News and views (gay or not!) on earth, in heaven, left or right, from Geneva, London or elsewhere

VAO: vélo assisté par ordinateur

A Londres comme à  Genève, je suis un utilisateur systématique de ces programmes qui vous indiquent sans effort le meilleur itinéraire en transports publics compte tenu des correspondances (si vous êtes automobiliste, vous connaissez sûrement l’équivalent pour les trajets routiers). Même en croyant bien connaître le réseau on a des surprises (comme on dit dans les avions: « l’issue de secours la plus proche est peut-être derrière vous »; et cela ne dispense pas de faire preuve de bon sens critique: une fois, le logiciel me déposait à  quelques dizaines de mètres de ma destination, mais de l’autre côté du Rhône, et sans pont — il valait mieux dans ce cas indiquer l’arrêt final). Celui de Londres a quand même les moyens d’être plus sophistiqué: il vous génère un plan personnel en forme de fichier PDF, comprenant également le trajet à  pied avant et après les arrêts de départ et d’arrivée, si vous avez stipulé les adresses précises.

Mais je suis aussi cycliste, et là  il fallait toujours se rabattre sur la carte spécialisée: un plan urbain sur lequel on fait figurer les aménagements particuliers et l’on recommande un certain nombre d’itinéraires plus directs ou à  l’écart des grands axes. Ce qui est quand même l’équivalent de planifier son trajet en transports publics avec le plan du réseau et l’horaire des lignes…

Mais je découvre dans le magazine des membres de la London Cycling Campaign (l’équivalent pour 8 millions d’habitants de l’Association genevoise pour les intérêts des cyclistes, l’ASPIC) que le programme utilisé pour les transports publics a été complété pour les déplacements à  vélo et même à  pied! J’ai passé une partie de l’après-midi à  le faire tourner, ça a l’air vraiment remarquable. Tout repose sur l’impression de votre plan personnalisé dans un fichier PDF: une page pour l’itinéraire complet puis autant de pages que nécessaire pour illustrer chaque segment en donnant la liste des rues, la direction à  suivre, la longueur du tronçon et le parcours cumulé. Je compte découvrir demain un itinéraire complètement différent de celui que j’utilisais jusqu’à  présent pour traverser le centre, de chez nous à  mon fitness! (Un programme similaire, plus simple et destinée uniquement aux cyclistes, est ici: et je vois qu’il y a des différences dans l’itinéraire…)

Et il va falloir que je songe à  avoir PDF-To-Go sur mon Tréo 600 (ou est-ce une raison de plus de passer au 650? ;-) )…

COMPLEMENT DU 29.10 A 23H30: Mon enthousiasme était peut-être prématuré… Les itinéraires proposés tant à  l’aller qu’au retour pour le trajet de 6,5km que j’ai expérimenté cet après-midi à  travers le centre de Londres étaient loin d’être irréprochables: de l’erreur pure et simple (m’envoyer remonter un sens unique impraticable, en lieu et place de l’axe parallèle), à  la manoeuvre passablement inadéquate que ce genre d’itinéraire a précisément pour vocation de bannir (traverser trois voies sur un axe à  grand trafic pour changer de direction, sans le secours d’un feu qui permettrait un tourner indirect — ou simplement l’emploi d’un passage piétons) en passant par la non utilisation d’aménagements particuliers pour le trafic cyclable à  proximité immédiate. Maladie de jeunesse ou défaut inhérent à  la complexité de la tâche, compte tenu de la diversité des besoins des cyclistes et du nombre de variables à  prendre en considération? Cela reste une aide à  la décision intéressante, à  confronter à  la traditionnelle carte des aménagements et itinéraires cyclables et à  adapter à  son propre usage.